الثلاثاء، 31 مايو، 2011

Israhell chante du Piaf



Quand Israhell  s'essaie au chant, quand elle squatte du Piaf, l'hymne à l'amour, devient un hymne à la haine, écoutez plutôt ..

Le ciel gris sur vous peut s'effondrer
Et la terre peut bien s'écrouler
Peu m'importe si tu me détestes
Je me fous du monde entier
Tant que la haine inondera tes matins
Tant que ton corps frémira sous mes poings
Peu m'importe tes problèmes
Palestine puisque je t' Haine

Tu iras jusqu'au bout du monde
Tu te feras teindre en blonde
Si je te l'imposerais

J'irai décrocher la lune
Je viendrai voler ta fortune
Même si tu me le défendrais

Je renierai mes amis
J'écraserai mes ennemis
S'il le faudrait

On peut bien médire de moi
Je ferais n'importe quoi
Pour t'étouffer

Si un jour la vie t'arrache à moi
Si tu meurs que tu sois loin de moi
Peu m'importe si tu crèves
Car moi je vivrais oh que oui
J'aurai pour moi l'éternité
Dans le rouge de toute l'atrocité
Dans le ciel beaucoup plus de problèmes
Mon amour crois-tu qu'on se Haine ?

Noooon rien de rien, noooooon Israhell ne regrette rien, ni le bien qu'elle n'a jamais fait, ni le mal, tout ça lui est bien égal, mais moi je n'ai pas oublié, j'ai la mémoire encore fraiche, le souvenir intact, de cette belle embarcation, flottille de la liberté, se frayant un chemin dans la mer, défiant la haine des hommes, accourant comme une mère, vers Gaza l'orpheline, Gaza l'assiégée, Gaza l'oubliée.. 


Non je ne l'ai pas oubliée, il y a un an, jour pour jour, le 31 mai 2010, la flottille de la liberté a été sauvagement attaquée, son équipage tué, blessé, meurtri, des gens venus apporter un peu d'amour et d'espoir, refusant la tyrannie israhellienne, défiant l'arrogance sioniste, ouvrant vers la vie une piste, des gens de différentes nationalités, unis par la même pensée, motivés pour la Cause, animés par l'amour, mais horriblement, injustement attaqués par des vautours.

Je dis qu'on n'oublie pas .. les crimes encore impunis à l'encontre des amoureux de Gaza

Israhell go to Hell, Gaza tel un phénix va renaitre de ses cendres, Gaza est déjà un peu plus libre aujourd'hui, et dans quelques jours elle accueillera inchAllah  la deuxième flottille... We will not go down !


0 التعليقات:

إرسال تعليق