Désenchantée .. 1 an d'enchantement




Désenchantée souffle sa première bougie aujourd'hui ou peut être hier, je ne me rappelle plus de la date exacte, mais je me rappelle très bien de la raison qui m'a poussée à ouvrir un blog, à mettre au monde mon premier bébé, je l'ai baptisé "Désenchantée", inspirée que j'étais par la chanson de Mylène Farmer, inspirée surtout par mes désillusions enchaînées... L'histoire commence ici, sur un forum qui m'a marquée pendant une période de ma vie, et comme j'avais décidé de le quitter pour de bon, je me suis dit que j'ai besoin d'un espace où m'exprimer, je savais que j'avais encore, que j'aurais toujours à dire et à redire, alors ce blog, il fallait l'ouvrir. Avant je ne connaissais presque rien de la blogosphère tunisienne ou autre, mais il y avait cet  ami que j'ai connu aussi sur le dit forum, c'est lui qui m'a encouragée à sauter le pas, et j'ai fini par céder à la tentation d'autant plus que d'une certaine façon, je n'aimais pas l'idée d'être un peu dépassée par les évènements, par la technologie, je voulais faire l'expérience, ouvrir un blog, voir de moi-même et je l'ai fait...

Mon premier article s'intitule J'ai honte!, aujourd'hui, un an après j'ai toujours aussi honte, honte surtout de m'être éloignée peu à peu de la Cause, vous savez, la Palestine, cette terre abandonnée quelque part au Moyen-Orient, cette belle volée et violée trente-six mille fois par jour, tous les jours de l'an, au vu et au su de tout le monde, de tous les lâches, ... moi y compris, vous aussi, nous sommes tous responsables chacun à son niveau, chacun à sa façon, ne serait-ce que dans une infime proportion ... 

En parcourant l'archive de mon blog, je trouve que je n'étais pas très "bavarde" cette année là, écrire des articles c'est nouveau pour moi, je me souviens bien de m'être efforcée tant de fois à écrire, alors que je n'en avais pas la moindre envie, parce que finalement je suis une paresseuse de première classe, la version féminine d'Oblomov ( rassurez-vous, c'est un personnage que je n'aurais jamais "connu" si ma mère n'était pas prof de français), donc même si pas mal de fois je voulais parler d'un sujet, ma paresse m'en empêchait ou disons la fatigue car en 2010 ma vie a changé, désormais je travaille 6jours/7, je fais la navette ... j'en ai parlé ici Renaître de mes cendres et tant de fois encore.

En bonne statisticienne, je ne peux pas m'empêcher de faire une petite analyse de mon parcours, et ce faisant j'observe qu'entre décembre 2009 et août 2010, j'ai écrit en moyenne deux articles par mois, hormis le mois de mai, qui se distingue par 7 articles, dont l'un témoigne de ma souffrance durant cette période là: Je voudrais mourir jeune. Cette montée de production montre que j'en avais trop sur le coeur ce mois-ci et que d'une certaine manière, écrire m'a un peu soulagée. Vient ensuite la période septembre-décembre 2010, j'ai commencé à vraiment me dévoiler, à parler de choses personnelles, intimes, à me mettre à nu devant tout le monde, à ne rien cacher de mes pensées, de mes sentiments, à me livrer à tous ceux qui sur ma porte s'attarderont. Certains me connaissent de vue, d'autres sont des amis que je n'ai jamais rencontrés, ou que j'ai perdus au fil des années, d'autres encore ne me connaissent ni d’Ève ni d’Adam,  mais ils me sont devenus si chers, car en fin de parcours j'ai fait de nouvelles connaissances, de jolies rencontres, mon âme errante a trouvé de la compagnie ici, dans ce monde virtuel un peu froid, j'ai pu goutter au plaisir du contact humain, cette chaleur qui se dégage à travers un petit mot, un commentaire, n'importe quoi ! Alors je suis bien heureuse et enchantée de faire votre connaissance mes chers nouveaux amis, je suis reconnaissante de la fidélité de mes bons vieux amis, ceux que j'ai connus sur un forum et qui sont pourtant encore là, ceux que j'ai connus sur les bancs du lycée et qui me lisent et m'encouragent à trente-six mille lieux d'ici, au Canada, je ne veux pas citer de noms, il y en a tellement, et je vous l'ai dit, je suis paresseuse, et puis on n'est pas à la cérémonie de remise des Oscars non ? 

Ecrire ! Pourquoi écrire ? Une question à laquelle j'ai essayé de répondre depuis longtemps et en voici la réponse : j'écris parce que j'apprécie ce qui en résulte finalement, j'essaie d'écrire avec la rime et j'aime bien me lire, même si je ne suis presque jamais satisfaite du résultat étant perfectionniste et ayant l'esprit très (trop) critique. Donc si j'écris c'est d'abord pour mon propre plaisir, ensuite celui de ma mère trop fière de sa fille, j'aime bien lui faire la lecture, quand elle m'arrête pour me corriger parfois telle une petite fille, mon enfance retrouvée pardi ! Et puis j'écris pour vous mes chers lecteurs et amis, pour avoir le plaisir de vous savoir à " l'écoute", de savoir que mes efforts peuvent servir à quelque chose, que mes messages ne sont pas tombés dans l'oreille d'un sourd. J'écris car je suis une passionnée de lecture et qu'un beau jour je me suis dit : pourquoi pas moi ? Pourquoi ne pas écrire un livre moi aussi ? C'est mon ultime souhait, un rêve qui me berce depuis des années, alors ce blog je le vois comme une énorme opportunité offerte par la magie de la technologie, je peux donc m'exercer à écrire, à m'aventurer dans cet échange avec l'autre, le fait d'écrire ses pensées, ses malheurs, ses plaisirs, ses envies, ses sourires, le fait de les étaler au grand jour, sur une page à laquelle n'importe qui se trouvant n'importe où peut accéder, n'est-ce pas génial, séduisant, excitant ?! 

Oh j'ai trop parlé, je me suis emportée ( comme d'habitude) et j'ai oublié dans la foulée de vous remercier pour votre fidélité, pour ne m'avoir jamais manqué de respect, je n'ai jamais eu à supprimer un commentaire, ou à verser une larme à cause de .. bref c'est que du bonheur comme on dit. Un ami m'a dernièrement conseillée d'être plus discrète et de ne pas me livrer  autant sur le blog, mais je lui ai dit que je ne pourrais pas lui promettre d'essayer .. d'essayer de changer, car jusque là je fais les choses en mon âme et conscience, je suis obligée de parler de "moi" car c’est la personne que je connais le mieux et dont je possède les droits d'auteur :D Bien évidemment vous êtes loin de cerner le plus profond de mon âme, il y a des choses qu'on ne partage qu'avec soi-même, il y a des choses qu'on ne peut même pas s'avouer à soi-même, il y a des souvenirs qu'on aimerait enterrer à jamais, les oublier, chacun ses petits secrets, j'ai les miens moi aussi, et je n'en dirais jamais plus qu'il n'en faut.

Bon à tous les courageux (kamikazes) qui sont encore à l’écoute, bravo ! Je n'aime pas tout ce qui est conventionnel .. mais le premier anniversaire ça se fête, ( la prochaine année je trouverai bien un autre prétexte inchAllah hahaha) c'était l'occasion pour moi de m'expliquer en quelque sorte, écrire est devenu pour moi un besoin vital, je ressens désormais plus de plaisir à écrire qu'à lire , je ne sais pas si c'est bon ou mauvais, mais pour le moment je me contente de le faire sans trop me poser de questions, voilà. 

Finalement si j'aurais à choisir L'article de l'année 2010, mon plus grand coup de coeur c'est .. Coup de coeur à Gaza, à la Palestine, Désenchantée ne va pas souffler sa première bougie comme elle l'a dit au début, car finalement son anniversaire coïncide avec le jour le plus sombre de l'Histoire de la Palestine, le 27 décembre 2008 début du génocide de Gaza avec plus de 200 morts en une seule journée ! Alors ma bougie, je la garde précieusement  pour toi Palestine, pour toi Gaza, ma bougie est là dans mon coeur qui survivra, sa flamme dansera  la danse du vainqueur et jamais ne s'éteindra!



15 commentaires:

c'est toujours un plaisir de te lire prima :) bonne continuation

 

avec une grande emotion, merci pour cet article . ça m'a... fait qq chose de beau :) sannou

 

wirrasmi doun hadha wdhak lella 7adda .. errajil ba9i illèèèèè .. allahoumma la chamata :-)



ya3omda yezzi minda99an la7nèk .. lololol

 

joyeux nif nif blog de Prima =))))))))
moi aussi mon rêve ultime est d'avoir un livre à mon nom ( peut être toutes les bizarreries que j'écris finiront peut être par être imprimées! )

 

I am the just-passing guy ...

I totally share your experience for coming to the blogosphere after writing for some moment in some other Tunisian discussion forum. I also share some of your motivations for "writing" ... I all the time felt that poetry was all about aesthetics, especially when this point of view is shared by the reader !

I will run through your blog just to continue my search for other common things :) and really wish you good continuation !

 

Déjà une année, c'est un évènement qui se fête alors joyeux anniversaire pout ton blog Prima w kol 3am w howa 7ay b5ir
J'espère te lire encore et encore car c'est toujours un plaisir

 

مدونة جميلة ... ربي يخليهالك ... و كل عام و أنتوما الزوز ب1000 خير ;) ... بالتوفيق

 

@ Lili et Sannou : merci soeurettes Rabi yfathalkom, trop contente de vous savoir à l'écoute :)

@ T7ifa : ya rajel estakfa brou7ek w ched seb7a w rith, wenti sa99ik twelet w ma3ad raf3ettek 7atta blassa :huhlol:

@ banana : merci 'tite soeur, eh bien toutes les "bizarreries" eli ktebthom méritent largement d'être imprimées, enti sallaktha ça y est, aména el 5orm eli 3andi 3am n5antab fih najjam n'imprimih fi darna grand max :lolol:

 

@ Abou Nizar : ahla wa sahla, merci pour le passage, dis moi si t'as trouvé d'autres points communs lol (pourquoi "writing" entre "" ? :( :D

@ Lilia : mercii soeurette, je suis honorée :)) (c'est Kira ? :D )

@ Fannén : mar7bé bik weld blédi w baraka Allahou fik, Rabi yfathallek akel "bannouta" :D

 

koll 3am wenti b5ir Prima wel blog aussi :)
C'est marrant, pcq moi aussi je fête aujourd'hui l'anniversaire d'un autre évènement ;) inch'Allah el 3a9ba 3andek :D

 

Merci ma belle Rabi yfathallek akel bannouta zeda enti xD

Alors qu'est-ce que tu fêtes ? :remz: ah ça y est je sais :p

 

Sorry for the late post but it was an immense pleasure to read you for the past year. You have touched on so many sensitive issues and have always spoken from the heart. For that my hat goes off to you. Best wishes from your friend.

LAX

 

oui, c kira en personne :D
bonne continuation prima, tu écris ton histoire à travers ce blog et un jour nchallah tu écriras un livre :)
èma haw fibèlek min tawa, , tu me gardes une copie et je la veux dédicacée zèda :hmm:

 

J'ignorais que ce blog avait un an, j'ignorais que ta mère est prof de français, j'ignorais que ta révolte (car pour moi ton blog devrait s'intituler "Révoltée" et pas "Désenchantée"- qui reste un bien joli nom cependant)est alimentée par l'injustice faite à la Palestine...Maintenant que je te connais un peu mieux je crois que je vais m'embarquer avec toi pour une deuxième année...et "bon vent"comme disent les marins.
Ton topo d'aujourd'hui m'a paru le plus abouti.
Bravo et bon anniversaire!!

 

@ LAX : merci infiniment cher ami, ce fut un plaisir de lire tes commentaires toujours intéressants :)

@ Lilia : ahlan :D loool quelle imagination fertile ! za3ma noussel nhar ? espérons :p + félicitations pour ton blog :)

@ Anonyme : merci ! enfin je crois que c'est ton meilleur commentaire sur mon blog, enfin 0 préjugés :p

 

Enregistrer un commentaire