Coups de coeur



L'autre fois quand j'ai commencé à écrire mon article intitulé Coup de cœur, je ne pensais pas écrire autant, je comptais  juste parler de ma promenade solitaire et de la femme qu'on a assassiné dans ma ville natale, mais je me suis trouvée à tout raconter ou presque spontanément, je me disais que c'était trop long, que personne ne lira ça, mais je m'étais trop élancée, je ne pouvais plus m'arrêter, je voulais marquer à jamais ce point de ma vie, ce voyage, en créer une photographie, c'était nécessaire oui. Je n'ai pas trop cherché à écrire un joli texte et pourtant les gens ont aimé à mon plus grand plaisir ! Mais je me suis rendue compte que finalement j'ai oublié de parler de mon vrai "coup de cœur" lors de ce voyage, j'étais très surprise de moi-même comment aurais-je pu oublier une chose pareille ? Faut-il revenir pour charger encore ce texte que tout le monde a déjà lu ? Non c'était peine perdue!

Alors pourquoi je suis revenue  aujourd'hui pour en parler ? Pourquoi remuer le couteau dans la plaie ?  Eh bien parce que cet article qui a eu du succès m'a causé autant de plaisir que de peine, je me dis que ça va être dur d'enchainer après ça, il fallait que j'attende de vivre quelque chose d'aussi "intéressant" pour en parler ! Je suis devenue très exigeante vis-à-vis de moi-même. Alors puisqu'il y a encore de la matière autant en profiter. Cela n'aura pas le même goût que l'autre fois assurément, mais j'essaierai quand même, je suis sadique et la personne que j'adore torturer le plus c'est moi ! 
....

Bon désolée les amis, j'ai entamé cet article tout à l'heure et  là je  veux bien reprendre mais je suis de trop mauvaise humeur, je ne vais pas vous raconter le coup de cœur que j'ai eu pour ce garçon, ce jeune homme lors de mon voyage à  Nabeul dans le cadre du boulot, un cadre sur lequel je ne voudrais pas m'attarder non plus car la tâche que je suis allée faire est tellement triviale, c'était juste l'occasion pour moi de rencontrer quelques jeunes malheureux qui oublieraient qu'ils sont au chômage depuis des années le temps d'une petite enquête qui dans un mois s'achèverait ! Je ne vous raconterai donc pas l'admiration que j'ai eu pour cet homme qui a assisté avec nous en sa qualité de directeur de ... on s'en fout ! Je ne vous dirai pas que je l'ai beaucoup admiré parce qu'il était pieux voilà, parce qu'à l'heure de la prière il sortait discrètement et revenait encore plus beau à mes yeux. Au début je pensais qu'il sortait pour passer un coup de fil, mais ses petites escapades coïncidaient trop avec les heures de la prière, même dans le silence de la nuit quand j'ai ouvert mes yeux soudain à quelques minutes de l'aube je l'ai entendu sortir, passer dans le couloir devant ma chambre, je l'ai reconnu à sa "toux" oui sa toux ! Mais c'est surtout le vendredi quand il n'est pas revenu après la pause café que je l'ai le plus admiré, parce que figurez-vous il était le seul Homme à s'absenter pour accomplir ce devoir sacré ! Il était le seul à envoyer valser cette réunion de formation pour faire la chose la plus importante et vitale dans la vie d'un musulman : la prière ! Ce qu'il a fait n'est pas si héroïque que ça finalement, il a juste fait son devoir,  mais puisque les temps ont changé puisqu'on est à l'ère des musulmans schizophrènes et hypocrites eh bien un homme comme celui là vaut de l'or ! Donnez moi une semaine j'en tomberais amoureuse, il était très loin de ma conception de l'homme séduisant, il n'était pas beau physiquement juste une belle silhouette, je n'aimais pas trop sa veste kaki et je détestais ses vêtements du soir, et pourtant je "l'aimais" d'une certaine façon, ou plutôt je  le chérissais un peu comme on chérit un enfant ! 

Je m'intéressais à lui, pour moi il sortait du lot, il était différent, il était sur un piédestal par rapport aux autres, et quand il est entré tard au restaurant, quand il s'est servi puis s'est mis à manger tout seul car tous les autres avaient déjà fini parce que ça leur importait peu de manquer la prière du vendredi, là pour moi, c'est comme s'il était entouré d'une auréole tel un ange, voilà comment je le percevais ! Et si durant nos réunions nos regards se croisaient, je ne pouvais pas soutenir son regard lui non plus d'ailleurs, il était très respectueux et d'une façon tragicomique j'étais la seule fille voilée parmi toute cette bonne jeunesse, nous étions lui et moi comme deux étrangers dans la foule, je ne dis pas que les autres n'étaient pas "bien", mais en toute chose il y a des degrés, certains font la prière chez eux, certains sortent à l'aube par le vent et le froid pour aller à la mosquée, certains ne la font pas du tout et n'y songent même pas, d'autres ne font pas la prière et ont mauvaise conscience... 

Moi aussi je sortais durant le "travail" pour faire la prière et revenir l'air de rien, personne ne se doutait de ce que je faisais, ils croyaient peut être que j'allais me promener au bord de la piscine (vide by the way), tant mieux restons discrets ! C'est mon secret à moi, son secret à lui, nous étions unis par notre solitude "spirituelle". Cet épisode, ce coup de cœur m'a renvoyée aux années d'étude surtout au lycée, à mes petits coups de cœur de jeune adolescente, des coups de cœur basés souvent sur le côté physique, quand j'y songe aujourd'hui ça me fait rire, que j'étais jeune, que j'étais bête !

Vous voyez je ne vous ai rien raconté ! C'est que ce jeune homme au bus m'a énervée d'une façon ! Il avait une très mauvaise odeur qui vous frappait de plein fouet quand vous vous en doutez le moins, alors pourquoi je me suis placée à son côté ? Eh bien parce que j'étais assez bête pour passer une demi heure les pieds croisés à lire mon roman noir un thriller qui a achevé de m'attrister (acheté à Nabeul encore un coup de cœur) sans me rendre compte que le bus était là et qu'il attendait, et donc je devais m'estimer heureuse de ne l'avoir pas raté, par contre j'ai raté l'énorme chance de ne pas m'asseoir à coté de ce ... psychopathe !  Oui il a l'air d'un psychopathe : trop grand, trop blanc, trop lunettes, trop taciturne,  avec son bonnet qu'il n'abandonne jamais même en cette chaleur en plein hiver ! Mais on s'en fout, le problème c'est cette odeur horrible, propre à lui, pas étonnant que personne n'a voulu de lui ! Apparemment tout le monde était au courant de ça, même moi! Comment pouvais-je parler de coup de cœur après ça ? Après cette guerre silencieuse des coudes rendue encore plus pénible à cause de cette énorme veste gonflée qu'il portait comme si ses bras n'étaient pas assez énormes comme ça ! 

Enfin, heureusement après ce douloureux épisode j'ai renoué avec les coups de cœur cette fois pour mon cousin venu me chercher à la gare (parce qu'il a emprunté la voiture de ma mère et il est venu me chercher à sa place, c'est bon vous êtes contents ? :p ) cette conversation masculine à propos de quads, de jetskis, de cylindres et de voitures dernier cri ! Quand il m'a dit : inchAllah tu pourras faire ces choses avec ton futur mari. Enfin devant la maison quand  on est arrivés, et qu'il m'a tendu ce bouquet de fleurs, un cadeau à ma mère ( vous êtes déçus ?), durant ces quelques fractions de secondes, de voir ce jeune homme beau, élégant, souriant, qui me tendait ce bouquet de fleurs alors que les feux de la voiture projetaient cette belle lumière, c'était comme une vision à la fois réelle et impossible, je voulais faire semblant l'espace d'un moment que cet homme de 25 ans n'est pas mon cousin de trois ans mon cadet, mon petit frère à la fin, que ce bouquet de fleurs m'était destiné,  je me suis accrochée un moment à cette vision, c'était comme si j'ai rencontré mon prince charmant looooool que je suis enfant !

Coup de cœur finalement !

18 commentaires:

Belle note, j'ai bien rigolé je ne te le cache pas ... en faite ce qui m'a beaucoup fait rire c'est ton aspect petite fille qu'on a envie de lui "tirer les joues" lol

 

Prima, toujours une introduction qui nous fait partir dans tous les sens, et on se demande quand va commencer la vraie histoire lol

Je partage ton coup de cœur, et je partage également ta "nostalgie" pour les années du lycée :D t'inquiète, on était presque toutes comme ça ! De vraies adolescentes :) mais heureusement qu'on mûrit et que "les critères" de nos de coups de cœur évoluent :)

Enfin, ton cousin avant son air romantique et son bouquet... il peut y avoir qqch derrière, on ne sait jamais ;D

 

j'ai pas trop compris la 2ème histoire :huh: j'ai juste retenu que son odeur fétide t'a marquée :huhlol:
sinon, pour ton 1er coup de coeur, c'est tout à fait légitime, je m'imagine à ta place, je n'aurais pas réagi autrement .. pourquoi tu me fais subir ça Prima ? :bakey:
:p
Allah al mosta3an ;)

 

Ne change rien petite enfant, tu es merveilleuse comme tu es :)

 

tu sais que j'aime te lire lorsque je rentre crevée de ma prépa de merde pour me régaler d'un moment de spontanéité ... stp fais nous ca plus souvent je suis en manque :D

 

@ banafsejiste : me tirer les joues ? je te le déconseille vivement looooool et puis ça me fait trop plaisir de t'avoir apporté un sourire, merci :)

@ Khoukhaaa : lool il fallait voir dans quel état d'âme j'étais quand j'ai commencé cette note, chui folle à lier je sais, vous avez dû subir mon humeur capricieuse :D Mon cousin ? ya benti ki 5ouya esghir w 7ata 9raytou makammalhech mathmath :p

@ lili : (sé3a chbik ketba L majuscule ? :hihi: ) loool dawwa5tkom m3aya, c'est ce garçon dans le bus qui m'a soi disant enlevé l'envie de parler de mon CDC à Nabeul tu vois ? :huhlol: 7asilou kima fi LOST des flashs backs w denya de5la b3ath'ha :D

Allah al mosta3an ma chérie :))

 

@ illusions : oui une petite enfant de 28 ans looool j'ai pas grandi :D merciii soeurette :)

@ fléna bent le prépa : se3a si ça peut te consoler ( yebta chwayya :) chui moi même une ancienne combattante, une combattante qui ne s'est pas tellement fatiguée que ça lool merci petite soeur j'ai déjà augmenté les fréquences de mes messages, et j'espère pouvoir encore améliorer mon rythme, merci petite soeur et bon courage, un jour tu te rendras compte combien ces années d'étude et (de souffrance :D ) ont du charme !

 

"un jour tu te rendras compte combien ces années d'étude et (de souffrance :D ) ont du charme !"

Du charme ? Tu parles !! :D quand j'y pense, j'éprouve juste le plaisir de ne plus y être :) c'est de loin les pires années de ma vie ! Mais al7amdoulellah, ce ne sont plus que des souvenirs... bon, disons que c'était une souffrance constructive :p pour ne pas effrayer les nouvelles générations :))

 

loool ti 3lé hakka ya benti ettofla t7attam fiha ? :pp ti éna ma7abbitech nchalla9 lool n'empêche que ça a du charme malgré tt, au moins celui d'avoir tout juste 20 ans ! :D

 

c'est toujours moi :P
Imen (3éjbetni fléna bent prépa lol) je n'en veux pas de ce charme sœurette :/ ..a3tini nirtééé77 wowoh.. wowwoh... j'arrête de me plaindre la (nemchi na9ra :P) ...

rêveuse : 3léh hakka :P né9ssa ena (we 9oul ma fibélich bél wadha3 bél mssaba9 hihi )

enfin 7lowwa ellama thamma késs tay?

 

finalement le bon chemin sera éclaircit devant toi
avec l'insistance tu t'approche pas a pas
un peu d'ajustement la barre se redresse même si moins que prévu .........
attention c'est un début pour commencer le plus dur ...alors ouvre bien les yeux
malheureusement beaucoup de paramètre change brusquement sans préavis .....
mes plus beaux souhaits .....

 

اطّلعت عليه

 

@ fléna ben leprep : ya lella famma tey w nos t7ebou tayeb 3al kénoun wala fusion ? :p

courage pour tes études ça passe vite malgré tout ;)

@ 7amma : merci infiniment fidèle auditeur :D

@ Kami : يكثر خيرك، مزية ما ننساهاش طول عمري

 

"J'étais la seule fille voilée..." et voici le voile brandi comme un étendard. La dernière fois c'était celui de la révolte, aujourd'hui c'est celui de la vanité...presque de la vantardise, et ceci,petite soeur, c'est un péché!
Le voile s'il fait partie de toi, tu n'en parle pas. Mais puisque tu en parles, voici un commentaire que ton histoire m'inspire: selon les endroits où tu te trouves ton voile ne devient-il pas un signe de reconnaissance? Car en subliminal c'est ce que j'ai cru comprendre...à travers vos regards respectueusement fuyants.
C'est moi l'anonyme qui te tutoie.

PS:Par ailleurs j'ai lu avec tristesse l’histoire de ta cousine à qui j'adresse mes voeux de prompt rétablissement.

 

Mon cher je suis plus que consciente de ça, la vanité c'est à cause de ça que le Diable a été chassé du Paradis, ce n'est ni question de vantardise ni de révolte "comme l'autre fois" (quelle autre fois ? ) d'ailleurs j'ai pris le soin d'enchainer avec "je ne dis pas que les autres n'étaient pas "bien", mais en toute chose il y a des degrés," parce que j'ai anticipé ce genre de réactions, que tu le veuilles ou non les musulmans ne sont pas tous les mêmes, y en a qui le sont par étiquette, d'autres qui vivent à fond leur islam, je ne m'estime pas être une "mère Thérésa" mais j'essaie quand même et sur le point vestimentaire une voilée vaut mieux qu'une non voilée ok ? Loin de la vantardise ou la vanité que Dieu nous en préserve, si tu m'as connu dans la vraie vie, tu aurais su à quel point je suis modeste surtout avec ceux que les gens méprisent. A part ça j'ai pas trop compris ton message(ce serait pas la 1ère fois), par contre je sais que c'est toi, l'anonyme qui me tutoie, pas besoin de te présenter la prochaine fois, je te reconnais rien qu'à ta façon de toujours me juger voire me condamner. Entre nous ? je m'en fous.

RePS. merci infiniment, elle va bien 7amdoullah :)

 

@ l'anonyme qui la tutoie: je m'excuse mais bravo, ton commentaire et surtout el 9afla mte3ek méritent un grand LOL..

 

Quand je disais "l'autre fois" je faisais référence au commentaire de "LIBRE MENTEUR JE TE DÉMASQUE" où je te parlais déjà du voile. Mais sur le voile tout a été dit et je n'en parlerai plus...sauf pour te taquiner le jour où tu en feras l’élément central de ta vie.
Pour ce qui est de te condamner c'est très loin de ma personnalité car dans ma vie de tous les jours j'accepte toutes les différences...et je conçois même que certains soient dénués de tout esprit critique. Libre à eux d'aller vers un océan de désillusions... ou de... DESENCHANTEMENT!!! Voilà pour aujourd'hui ma Primevère désenchantée.
Je suis celui qui te tutoie mais qui n'est pas là pour te juger

 

انا حبيت الجزء الاول اكثر :) حسيتو اكثر

C'est toujours un plaisir de te lire ^^

 

Enregistrer un commentaire