Dans ma tête




Mon Dieu je vais dormir !

Quel âge a-t-il ? la soixantaine ? 

Maintenant que j'y pense, mes pensées ne sont pas tout à fait naturelles.

Tu entres sans dire bonjour ? La classe!

Mme t'es gentille mais tes habits sont très moches.

Pourquoi il la regarde comme ça l'air étonné ?

Je suis cruelle!

Je veux dormiiiiiiiir !

Y a-t-il une pause café l'après-midi ?

Si seulement je pouvais poser la tête sur la table, fermer les yeux et dormiiir !

Ah, je sens que ça va chauffer.

Ne me regarde pas, j'ai pas de réponse !

Mes lecteurs vont se lasser.

C'est la énième fois que tu le dis, arrête !

Je déteste quand les gens rient pour rien, des blagues "d'intellectuels" pff à dormir debout !

Ton énorme collier en or jaune est tout simplement affreux.

Fed up, veux dormir !

Que je suis loin de mon lit!

Un amour de femme.

Un amour de fille! 

Je me sens comme anesthésiée et la tête, et le corps!

Demain ? Dis inchAllah!

Je te plains pauvre étranger.

Arrête de la regarder, elle est déjà prise !

Je dois me couper les ongles(les griffes), ils sont devenus trop longs.

J'en ai marre, je peux plus continuer, veux dormiir !

Oh la li ! Je viens d'assister à l'exécution devant la place publique de la langue de Molière, désormais le français ne fait plus partie des langues vivantes, vous êtes informés.

Cet homme bouge comme un .. comme un gay! L'est-il vraiment ?  J'aimerais bien lui poser la question mais on n'est pas dans une réunion d'anciens alcooliques, on est dans un atelier de travail et ce français est là en sa qualité de "cerveau" puisque Sarko l'a dit : on a l'intelligence et vous la force des bras ! 


Mon Dieu oui rien qu'à voir sa façon de taper sur le clavier telle sur un piano, allez stop je m'égare, désolée monsieur!


Non ne compte pas sur moi pour sourire, j'en suis incapable à l'heure qu'il est, même par complaisance !


Il me faut une ambulance pour rentrer.


J'avais raison de pleurer autant hier soir, je savais que la journée allait être dure, pénible comme tout ! Je savais qu'il faudra que je me lève tôt comme tous les matins, que je m'habille, que je prenne mon petit déjeuner à la hâte, puis le bus, que je souris, que je soutienne les conversations, que je joue ce rôle enfin que personne ne peut jouer à ma place, tout comme moi je ne peux jouer le rôle de quelqu'un d'autre, ni recruter une personne à la journée pour me remplacer au boulot juste parce que la veille j'ai mal dormi, que j'ai vu en rêve la mort de mon meilleur ami, on n'est pas sur l'émission de TF1 "vis ma vie", ma vie c'est à moi de la vivre et de l'assumer, d'assurer mon "moi" en tant que fille, sœur, employée, ingénieur, musulmane, citoyenne, tunisienne, ou tout simplement humaine ! 

Mes larmes ont leurs raisons que ma raison ne  connait point, mais cette fois, j'avais raison de pleurer parce que j'étais fatiguée à la fin, blasée, j'avais besoin de repos, je suis pas un robot! D'habitude j'assume bien et j'assure, mais là mes nerfs ont lâché, le manque de sommeil, le cauchemar de la veille, le film horrible que j'ai eu la bêtise de regarder, la fatigue accumulée tout ça m'a achevée, j'ai fini par craquer, j'étais comme une folle à lier, je me sentais comme emprisonnée, prise au piège, accablée, condamnée, je  sentais que la mort était l'unique échappatoire, mais je ne voulais pas mourir, en tout cas pas cette fois, mon problème c'était juste la fatigue : j'aurais aimé me reposer un jour, me libérer de toutes les obligeances de la vie ! Mais c'était juste un rêve, j'ai dû me résigner et dormir, parce que dans 7 heures il fallait quitter le rêve, porter le masque et sortir !


Revenons à mes pensées (comme si ces deux dernières n'en étaient pas unes): 


Cette femme parle comme une africaine.


Ce français voudrait la tuer, mais il n'ose pas car elle est bien entourée, et puis la société civile le condamnerait.

Allez fermons le sujet, en plus il est 16h30 l'heure de rentrer,Yahoo!

Ah encore une : aurais-je le courage de taper tout ça sur ordinateur en rentrant ?


Voilà c'était mes pensées du 30 novembre 2010 (hier) lors d'un atelier de travail avec un expert étranger, une journée où il a fait plus chaud qu'en juin dernier, une journée où je me suis le plus rapprochée de mon état animal, je n'aurais jamais cru que le manque de sommeil et l'excès de soleil me rendraient aussi sauvage ! N'en parlons pas de la faim, je crois qu'un jour je tuerai quelqu'un !



Ma pensée du moment : faut-il leur dire que je plaisante ? 


Encore une : vont-ils regretter le temps de la lecture ? 


Bon j'arrête sinon on va y passer la nuit!

15 commentaires:

j'aime bien ce dialogue interne entre toi et toi meme.il y'a de l'ironie de l'humour, et du sarcasme.un coctail inflammable.
j'aime bien, tout simplement.

 

lool et moi j'aime bien ton commentaire Saw' bienvenue chez moi :D

 

oh la petite fille <3 trop mignonne <3
j'aime bien la 1ere partie =)

 

notatol, tu me redonne envie de blogger !! mais jme contente de blaguer pour le moment, jmimagine pas entrain d'ecrire des journeaux!! trop la flemme :|

 

ça me rappelle le nombre de fois où j'avais envie d'inscrire noir sur blanc toutes les idées insensées qui tourbillonnent dans ma tête à longueur de journée :D

ça doit faire du bien de se libérer de toutes ses pensées et de les observer "de l'extérieur" de temps en temps :) mais de là à les exposer au "grand public", j'avoue que c'est courageux de ta part loool

ça reste quand même amusant, ça m'a fait sourire ce matin... merci ;)

 

@ Michmécha : merci, ça me suffit :D

@ Saw: toujours à jouer avec les mots, j'aimerais bien te lire :'( arrête avec ta paresse !

@ khoukha : oui c'est courageux :shy: d'ailleurs j'allais censurer quelques unes mais Ammar m'a trop dégoutée de la censure donc j'ai laissé, et puis y a rien de vraiment méchant pas vrai ? xD je t'en prie chérie merci à toi :)

 

A aucun moment j'ai regretté ta lecture, comme toujours

bravo pour le style, chapeau pour ta spontanéité

 

Oh merci ma bonne Venus ! Personnellement je ne suis pas satisfaite de cette note, mais bon :D

Ravie de te savoir à l'écoute chérie :))

 

الله يرحمو كان ناس طيّبة

 

j'aime :)
ça me rappelle les idées infinies qui me viennent à la tête quand je veux dormir , ça m'agace ..

 

:/ شنوة تو سي كامي؟

@ lili : merci chérie <3

"quand tu veux dormir" ekahaw ? lool ena 24/7 :D

 

"Manque de sommeil, excès de soleil"
Une antithèse couplée à une paronomase, ma foi!

"me libérer de toutes les obligeances de la vie"
Divine!

 

@ Léo : ya mar7béééé :D

Euh je vois la paronomase (merci pour le mot je le connaissais pas) mais pas l'antithèse xD

Merci ma belle, tu me gâtes :shy:

 

un grand bravo Prima, tu me donnes envie d'écrire.

 

Enregistrer un commentaire