28 ans de solitude



A 28 ans ma solitude m'a frappée de plein fouet, elle m'a fait face, me lançant des regards plein de défi, me figeant sur place. Comment me dégager ? Comment lui échapper, par où m'en aller ?  J'essaie de l'ignorer, mais elle est là, qui se moque de moi, elle me tient d'une main de fer, elle me fait mal au corps et au coeur. Elle me tient cette fois c'est sûr, elle me tient, mon Dieu que c'est dur ! Je ne l'ai pas vue venir, elle était juste là, elle s'est déversée en moi l'espace d'un soupir. Elle m'habite désormais dans chaque souffle, dans chaque pensée, dans chaque faux sourire,... Elle me rappelle qu'elle est là qui me guette, comment s'enfuir ?


Ma solitude m'a frappée de plein fouet dimanche dernier, 28 ans d'existence sur Terre se sont concentrées, m'ont écrasée, par une triste nuit d'hiver. Il est loin le temps où on m'enviait d'avoir une soeur jumelle qui me tenait compagnie sur les bancs de l'école, du lycée, partout où je vais, il est révolu le temps où je passais des heures à parler avec mes soeurs durant les nuits chaudes d'été, il est déchu le temps, parti en fumée, celui où j'étais entourée d'une bande de copains et qu'on rigolait à propos de tout et de rien, à propos d'une banalité ! Il n'est plus le temps où je ne connaissais de la solitude que la chanson de Laura Paousini que je fredonnais, La Solitudine! Aujourd'hui j'ai deux fois 14 ans, 14 fois deux ans, 4 fois sept ans, sept  fois 4 ans! Alors j'aimerais bien savoir : quand, pourquoi et comment ?


Quand est-ce que j'ai cessé d'être une enfant ?


Pourquoi on ne m'a pas dit que le temps passe en un clin d'oeil ? Pourquoi alors ne pas commencer à préparer mon cercueil ? 


Comment se fait-il que je n'ai pas vu le temps passer ? Comment a-t-il fait pour me voler mes jeunes années, pour me désenchanter, pour faire de moi cette adulte lasse et désolée, cette entité à laquelle je ne m'étais pas encore préparée ? 


Hier encore j'avais 20 ans, j'avais 10 ans, hier encore je ne faisais que 2Kg300 ! Adolescente je pensais que je voulais me marier à l'âge de trente ans, puis je me disais non c’est trop, plutôt 28 ans, je n'avais pas la moindre idée alors de la réalité des choses, du fait que 8 ans après le 20 c'est beaucoup trop de temps! On a besoin d'un compagnon, les amis, cela ne dure pas longtemps, la famille cela diminue au cours du temps, l'été 2008 j'ai vécu deux mariages et un enterrement, j'ai perdu ma grand-mère la dernière survivante, mes soeurs qui se sont mariées, ma petite soeur qui vers son avenir s'en est allée, et moi alors ? Moi, j'ai goutté à la solitude la vraie pour la première fois il y a deux ans, mais ce soir, tous les soirs depuis dimanche dernier, la solitude a refait surface, elle a rassemblé toutes ses forces puis elle est revenue me faire face, et depuis elle ne fait que me torturer, je m'enlise dans les dunes du passé, je pleure le bon vieux temps, je pleure ces bras qui ne sont pas là pour m'accueillir, pour me serrer tout contre eux, pour m'engloutir, je n'ai que mon lit pour me blottir, me recroqueviller sur le peu qui reste de moi et pleurer amèrement cette présence absente qui ne viendra pas me consoler, cette âme soeur qui tarde à venir me chercher, cette soeur dont j'ai besoin et qui est si loin, je pleure un homme, une femme, un ami, un être humain, quelqu'un qui tiendrait ma main, juste le temps qu'on vienne me chercher enfin, juste le temps de quelques pas sur ce long, très long chemin ! 


Tout est chaos
A côté
Tous mes idéaux : des mots Abimés...
Je cherche une âme, qui
Pourra m'aider
Je suis
D'une géneration désenchantée, désenchantée
_ Mylène Farmer


16 commentaires:

Salem
Les temps changent, les habitudes aussi. De nos jours, les filles se marient à un âge assez tardif par rapport à nos parents. J'accuse le long parcours universitaire et les exigences de certaines familles qui sont parfois incapacitantes (تعجيزية).
Donc, chère Prima, je pense que ton inquiètude ... est un peu surdimensionnée. Tu ne fais pas l'exception avec tes 28 ans de célibat :p
Par ailleurs, "à mon avis", le croyant n'est jamais solitaire, Allah est avec lui dans tout ce qu'il fait.

المؤمن يعيش في معية الله

يقول الشيخ
يوسف القرضاوي :

المؤمن يعيش حياته في رحاب الله موصولاً به , يؤمن بأن الله تعالى معه حيثما كان , يشعر أنه محفوظ بالله الذي لا يغفل ولا ينام , إن شعور المؤمن بمعية الله وصحبته يجعله في أنس دائم بربه , ونعيم موصول بقربه , يحس أبداً بالنور يغمر قلبه ولو أنه في ظلام الليل , يشعر بالأنس يملأ عليه حياته وإن كان في وحشة من الناس .
والمؤمن الصادق يشعر بما شعر به موسى عليه السلام عندما قال لبني إسرائيل حين رأوا فرعون وجنده يلحقون بهم ( كلا إن معي ربي سيهدين )) , ويشعر بما شعر به الرسول عليه الصلاة والسلام عندما كان في الغار حين قال لصاحبه " لا تحزن إن الله معنا " , الإيمان والحياة : ص 125

:)

 

je vais pas ajouter grande chose à ce qu'a dit Yosri ( ya3tik essa7a, by the way )
essaye de jouir de tes moments présents, t'as eu la chance ( et tu l'as encore ) d'avoir tes soeurs et ta famille auprès de toi, Rabbi yfadhalhom..
Même si le rythme de vie change, et que chacun a ses préoccupations, chaque période de notre existence devrait avoir un goût spécial et différent ... je comprends parfaitement ton sentiment,je l'ai même vécu pendant longtemps .. mais dis toi, que c'est juste un instant, ne regarde pas loin, regarde devant toi, et sois sure que Allah soub7anou est toujours avec toi :)

اللّهمّ رضّني بقضائك حتّى لا أحبّ تعجيل ما أخّرت و لا تأخير ما عجّلت

اللّه المستعان
:)

 

Au début les études
ensuite le boulot
entre autre le temps court
mais rien n'est perdu
seulement patience et courage en tenant compte du réalité ....parfois on perd du temps pour rien
finalement l'isolement n'apporte rien
et rappelle toi:aucun ne donne cadeau ...je dis bien aucun sans exception ...alors a toi de chercher et de choisir
bonne chance

 

On cesse d'être un enfant quand on goute à cette satanée liberté. Cette première chope mousseuse et bien maltée après laquelle on se sent surfer en maître du monde sur la vague de son propre présent, fait de ses propres rêves de ses propres mains ...

Ensuite viens le revers de la médaille, qui dit liberté dit lacher de lest ... la famille, les amis ... et peu à peu on se sent terriblement seul dans cette jungle adorée qu'on appelle liberté, justement à force d'en avoir lâché peut-être un peu trop ...
Et avec à chaque fois un petit morceau de soi qui se défait ...

La prochaine étape ... la synthèse sera de relativiser tout ceci et de ne pas trop en défaire avant d'avoir bien construit ... sur des bases solides: la solitude ne sait pas faire avec les racines, les vrais repères dans la vie , retrouve les tiennes et elle s'en ira bien vite de ton sillage.

 

Salam Imen,

Emm ... je pense que je n'ai rien à rajouter par rapport aux messages ci-dessus et surtout que je suis "presque" dans la même situation que toi ... solitude eh oui :-)

Mais faut essayer de trouver ces repères ... de ne pas baisser les bras et de se dire que Dieu est avec nous et qu'un jour tout ira pour le mieux ...

De nos jours il n'est pas facile, pour tout le monde, de trouver la personne "parfaite" surtout au niveau comportement, éducation ... donc mets ta confiance en Dieu et inchallah une bonne nouvelle viendra ...

sinon je n'ai pas rigolé (comme tu as dis dans ton com sur le poste précédent) ... au contraire !

je t'ai envoyé un livre je ne sais pas si tu l'as vu ? je pense qu'il peut te servir :)

rabi m3ak

 

@ Prima: 3andek amie kima Leila, c'est largement suffisant comme compagnie je pense :pp
@ banafsajist 7orr: je suis pas d'accord quand vous dites "personne parfaite", il faut plutôt viser une personne adéquate ;)

 

@ yosri: j'ai bien mis le "parfaite" entre guillemets :)

ce que je veux dire par là une personne qui correspond à nos attentes et à nos caractères ... donc une personne adéquate avec vos mots :p

 

@Yosri : 3aych 5ouya, Rabbi yostor :)
mais je pense pas que ça soit suffisant comme compagnie :D

 

Assalémou alaykom wa ra7matou Allah wa barakétou, mar7bé bikom ya jmé3a :D

@ Yosri : attention c'est pas de l'inquiétude, c'est juste de la solitude et je ne demande pas forcément un homme, un mari, mais un contact humain, de la chaleur humaine à travers les amis par exemple, ma fammech inquiétude quand on est croyant justement, wena je suis zen 3alle55er coté mariage, je sais pertinemment que Dieu me récompensera pour ma patience et qu'Il ne me laissera pas tomber, jamais bi ethn Elleh.

sinon oui j'aurais dû m'approcher plus de Dieu pour ne pas sentir la solitude, merci pour la citation et ce que tu as dit, ça m'a beaucoup aidée :))

Leila ? qui ça ? :bahnessa: looool eh bien Leila c'est un cadeau du ciel, et chui très reconnaissante envers Dieu de l'avoir comme soeur et amie <3 d'autant plus qu'elle est encore dispo et prête à m'écouter et me parler quand j'en ai besoin :D

@ Lili : yemchich fi belek na7kiw 3lik ? pas du tt loool

merci ma chère, bon t'es bien placée pour confirmer que cette période de la vie est assez "pénible" on ne sait pas trop ce que nous réserve l'avenir, les gens (surtout les parents) attendent le jour où ils nous verront mariées ... mais ce célibat c'est aussi une énorme chance, pour le moment j'en profite avec le boulot, je rentre le soir chui servie comme une princesse, il n'y a que le dimanche qui me pose problème, je veux m'amuser, décompresser et je trouve pas comment :huhlol: ni avec QUI et c'est là que je déprime un peu, lkollou men nhar la7ad looooool

 

@ 7amma : ok je vais essayer, chui pas sûre d'avoir tout compris, mais je vais essayer quand même, loool MERCI!

@1881 : bienvenue l'ami(e), bien pensé, bien dit, rien à ajouter sauf que j'ai des repères, mes repères, Dieu merci.
Au plaisir de te lire ^^

@banafsaj : merci mon ami pour ton soutien, 7amdoullah ça va beaucoup mieux, il suffit de retourner à Dieu + lis un peu mes réponses ci-haut :p

je savais que tu ne rigoleras pas cette fois, ça n'a rien de bien rigolo tt ça, et t'es pas sadique que je sache donc voilà :p

Pour le livre oui je l'ai bien eu, je te répondrai par mail tout de suite ;)

Merci w Rabi m3ak zeda enti :))

 

j'ai l'impression de déjà lu cette note auparavant ou je me trompe ??

 

Très beau post Primavera(comme d'habitude!), ça décrit déjà parfaitement mon état psychologique.
Je veux pas t'inquiéter de plus mais s'entourer des gens n'est même pas la solution. La solitude la plus dure est de loin la solitude intellectuelle, avec une vie de plus en plus superficielle et bourré des clichés sans aucune originalité. Bref j'espère que tu trouveras un jour ton âme soeur.

 

@ Venus : lool oui tu te trompes :p mais c'est tout à fait excusable, c'est que j'arrête pas de râler, c'est toujours pareil lol

@ mouwaten : ahla wa sahla :D la solitude intellectuelle et je dirais aussi spirituelle c'est exactement ça qui fait le plus souffrir oui, j'en ai déjà parlé, merci pour le passage :))

 

@ primavera : loool non c'est pas ça, je t'assure que c'est toujours un plaisir de te lire soeurette

 

Le plaisir est mien Venussét :)

 

Je me souviens d'une phrase lue quelque part qui dit à peu près:"On est seul quand on est vide".
Mais toi ma Primevère, depuis que je lis ta prose je sais que tu es pleines d'idées... d'idées vraies et d'idées fausses.
Alors je sais que ce n'est qu'un coup de "blues" passager et que tu nous reviendras, encore plus révoltée, encore plus entière...Et un jour...un jour viendra celui qui t'emportera. Mais saura-t-il garder une révoltée qui porte le voile et qui le défend pour marquer sa révolte?
A bientôt et sans rancune.
L'anonyme qui te tutoiera toujours.

 

Enregistrer un commentaire