السبت، 12 نوفمبر، 2011

La Tunisie de Sarkozy


Islam, laïcité, voile, burqa, prières de rue VERSUS chômage, inflation, crise économique et sociale sans précédent


On se croirait à la France de Sarko quand il se voilait derrière le voile islamique pour cacher son impuissance flagrante face aux vrais problèmes de la société, quand il faisait un scandale parce que la marseillaise a été sifflée lors d'un match de foot, tout ça pour faire oublier à son peuple le plus important !



Aujourd'hui c'est exactement le même scénario qui se répète mais cette fois chez nous, en Tunisie , quand les débats sur la laïcité, l'islam, les islamistes, les prières de rue, l'interdiction de la burqa prennent le dessus, alors que le pays nage encore dans le chaos, alors que le nombre de chômeurs peut atteindre 700 000 d'ici juillet, alors que les criminels n'ont pas encore été jugés et condamnés, à commencer par zaba qui n'est toujours pas rentré à son pays, pour payer de ses actes.... quand règne dans toute la Tunisie un climat d'insécurité, d'incertitude, quand des montagnes de déchets jonchent nos trottoirs, quand le ministère de l'intérieur continue à arrêter, persécuter et torturer des gens, ....... le gouvernement nous sort chaque jour un nouveau disque mais sans jamais s'aventurer à aborder les questions qui fâchent !



La Tunisie de Sarko, à quand la fin ? Les tunisiens de fb, la génération Internet sera-t-elle assez lucide et éveillée pour se rendre compte qu'elle fait l'objet d'une grande manipulation lâche et irresponsable ? Ou est-ce que l'arme qui nous a tant aidé dans cette révolution va se retourner contre nous ? 



Ne sommes-nous pas en train d'assister à ce dont Noam Chomski a si bien parlé : la stratégie de la distraction 



"Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux. » Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »"



Quelle est la solution pour sortir de cette impasse ? 

Voilà l'énoncé d'un sujet que j'ai proposé sur un forum tunisien le 08 avril 2011, et là je suis navrée de constater, qu'après dix mois du 14 janvier nous sommes encore en train de subir ce vieux jeu malsain, vicieux, pernicieux, de la stratégie de la distraction. On est toujours dans les soucis de la majorité silencieuse, boudeuse, grincheuse, on est toujours dans les débats sur les personnes et non pas sur les idées. Quand je me connecte sur tn-blogs.com et que je trouve 36000 articles parlant de Souad Abd Errahim, j'ai presque la nausée ! Quand je vois des vidéos, des entretiens, datant du 24 octobre, sortis le 11 ou le 10 novembre, j'aimerais bien qu'on arrête de fouiller dans les décombres. On déforme les paroles de la dame concernant les mères célibataires, puis on critique le fait qu'elle n'a soi disant pas respecté la queue lors des élections alors que les têtes de liste ont eu la permission légale de voter directement sans faire la queue :

1/ afin qu'ils puissent contrôler les autres bureaux de vote

2/ afin qu'ils ne puissent pas influer le processus électoral d'une façon ou d'une autre à cause d'une présence prolongée auprès des citoyens.

Voilà, j'aurais aimé ne pas évoquer ce cas, j'ai décidé depuis longtemps que les chiens aboient et la caravane passe, on l'a vu, on l'a vécu, c’est annoncé, c'est officiel, et c'est statistiquement prouvé alors faites avec. 

Mais si j'écris ces lignes, c'est pour dénoncer encore une fois cette Tunisie de Sarkozy, où la majorité du peuple n'a cessé de subir les délires capricieux de " l’élite" matérialiste, j'écris cette note pour crier haut et fort que mon souci personnel en tant que tunisienne, est que mes compatriotes mangent à leur faim, aient l'eau l'électricité, un toit, un poste de télé ! Que mes compatriotes aient des services scolaires et sanitaires dignes de ce nom, qu'on ne jette plus des hommes en prison juste parce qu'ils ont exprimé leurs opinions, qu'on mène de réelles investigations et qu'on condamne ceux qui ont tué nos enfants ! Qu'on soigne les blessés de la révolution, qu'on trouve des emplois à ces tunisiens, qu'on trouve des solutions à cette Tunisie terrassée par 18% de chômage, qui en a marre de cette inflation qui fait rage !

Alors ennemis du peuple, arrêtez donc avec votre minable stratégie de la distraction, cessez vos jeux à la con, c'est pas pour ça que des gens ont fait cette révolution qu'ils ont payée de leur sang !

Halte à l'injustice sociale et humaine, et que justice soit faite !


Photo by Primavera, Gare routière Nord de Bab Saâdoun, été 2010.

هناك تعليقان (2):

  1. Sarkozy est tellement impuissant devant les problèmes des français qu'on pourrait se demander si finalement ça ne l'arrange pas...

    ردحذف