RCDégage !



Je fais probablement partie des 0.001% des tunisiens qui ont laissé la politique aux 10 millions de politiciens surgis de nulle part après le 14 janvier. Moi j'observe de loin et je m'abstiens .. de faire des commentaires anodins. Mais comme je l'ai dit dans une précédente note : "Il n'y a que la justice qui m'intéresse, c'est-à-dire l'injustice. Le reste n'est que détails". Or, il se trouve que le mot RCD est synonyme d'injustice pour tout tunisien qui se respecte et qui respecte le sang encore frais des martyrs. Aussi, j'aimerais bien adresser un message à l'attention des RCDistes.

D'abord pourquoi les appeler ex RCDistes ? Ils le sont encore corps et âme et ce n'est pas cette décision prise la semaine dernière de leur interdire toute activité politique qui va les intimider, ou les convaincre de se tenir bien sages dans l'ombre afin de ne pas trop se faire remarquer par la populace qui ne s'est pas encore remise des séquelles de 23 ans de despotisme. Non ! Les RCDistes sont là courageux et vaillants et ils n'entendent pas de la même oreille cette décision anti démocratique et blasphématoire à leur égard. Alors que faire dans le pays de la démocratie désormais devenue un "acquis" grâce à la révolution des jeunes ? Eh bien en profiter en sortant par dizaines ou centaines (selon la largeur de la bouche d'égout) samedi dernier place "Les droits de l'homme" (où l'homme pratiquait son droit national d'embrasser la femme à ciel découvert) pour crier au scandale, à l'exclusion et à l'oppression dont ils feraient l'objet. Alors dites moi si ce n'est pas de la ro93a au plus haut degré (il n'y a même pas son équivalent dans la langue de Molière) ? Dites-moi si je suis la seule à trouver cela d'une incroyable arrogance, un véritable manque de respect pour tout un peuple, une insolence ? 

Mais allons, faut-il les blâmer ? Papy Essebsi semble être de leur côté, aujourd'hui sa sentence sera prononcée ! Oui pour la dissolution du RCD mais quant à priver ses ex cadres et responsables de toute activité politique, là il semble encore hésiter ! Et il brandit inlassablement l'étendard mal déguisé de "l'islamisme" incarné par des partis bien structurés et sérieux comme Ennahdha ! Donc on en est encore à la case départ ! La même langue de bois puisée dans les archives ténébreuses de zaba et revisitée, recoiffée, siliconée par les grands soins du fidèle élève de Bourguiba papy BCE. Cela "conduira à un déséquilibre sur la scène politique et ne bénéficiera pas aux nouveaux partis, mais à un certain parti ou groupe" voilà ses paroles, samedi dernier. Révolution désenchantée ! On est encore divisés sur une question aussi évidente que le RCDégage ! Désolée mais le D du RCD a attiré le D de Dégage, comme un aimant,  et je dois avouer que cette fusion m'est plutôt sympathique ! 

Mesdames et messieurs, morts-vivants du RCDégage, vous devriez savoir qu'en Tunisie on est des musulmans  pour la plupart, des musulmans et non des chrétiens, donc si vous croyez qu'on vous tendera l'autre joue afin que vous puissiez encore nous gifler, vous vous trompez ! On ne vous laissera pas user de ce défaitisme injustement "biblique". Nous autres musulmans, nous pouvons vous pardonner, vous laisser vivre en sûreté, respirer l'air du pays même que vous avez dérobé, côtoyer la mère dont vos chiens ont ôté la vie de son fils ainé, de son bien aimé. Nous n'allons pas appeler à la guillotine, ou vous condamner. A part les plus corrompus d'entre vous qui seront jugés, les autres s'en tirent déjà gratuitement et sans frais ! Mais de là à vous laisser vous mêler de la vie politique et de l'avenir du pays, NON sachez-le bien ! Vous n'avez pas le droit ! Sinon quelle leçon sera enseignée aux futures générations ? Qu'on peut s'amuser à dépouiller son pays, à tuer ses compatriotes, à détruire des familles durant des décennies puis s'en sortir indemnes et avoir une seconde chance de mettre la main encore dégoulinant de sang et puant le crime, sur l'avenir de la nation ? Quel genre de message veux-tu passer monsieur Béji Caid Essebsi ? Même ceux qui appartenaient au RCD sans participer directement à ce genre de crimes, ils sont tout de même coupables et fautifs !! Quand on fait partie d'une organisation terroriste sans jamais avoir effectué d'opération terroriste on en n'est pas moins terroriste , non?

Enfin, tous ceux qui soutiennent les RCDistes sont à mes yeux des traitres, sans aucun respect ni scrupule pour les tunisiens qui ont sué, pleuré, crié, qui ont été battus, tués, torturés, censurés, expulsés, volés, et violés, ceux qui ont été condamnés à vivre sous le seuil de la pauvreté ou à galérer à longueur de journée pour trouver de quoi manger, condamnés à vivre sur leur terre comme des étrangers ! Je ne pardonne pas et je ne pardonnerai jamais aux RCDistes qui ne veulent pas encore se repentir et s'excuser ou tout au moins se retirer de la scène et nous foutre la paix, est-ce trop demander ? Je ne pardonne pas non plus à ceux qui le soutiennent Dieu sait dans quels dessins malsains.

RCDégage !

2 commentaires:

Ma Primevère, (maintenant je signe au début, plus à la fin!)
Nous sommes dans la TUNISIE NOUVELLE, la Tunisie où les méthodes du RCD faisaient loi est, je l'espère, à jamais révolue.
Pour que demain notre pays ne retombe pas dans les mêmes travers, posons d'abord les principes qui nous servirons de garde-fou...Pour le moment empêchons les suppots du tyran de nuire. Nous les jugerons ensuite, dans la sérénité d'un véritable Etat de Droit, chacun à la hauteur de ses responsabilités.
Quant à les voir se présenter devant les electeurs, que crains tu? Qu'ils remportent l'adhésion de la population? Alors dans ce cas-là nous ne sommes pas prêt pour la démocratie.
Ou bien penses-tu d'eux, comme eux pensaient d'Ennahdha:<< eloignons les des urnes parce que sinon ils vont nous "bouffer">>? Alors ma Primevère voilà un réflexe RCDiste... et un manque total de confiance envers le peuple Tunisien.

 

Oh quelle conclusion accablante ! Nous sommes d'accord sur le fond, "Pour le moment empêchons les suppots du tyran de nuire." c'est exactement ce que je veux justement : les empêcher de nuire à mon pays, le RCD est comme un cancer implanté dans le grands corps malade de la Tunisie, et il faut être très vigilent avec les RCDistes d'autant plus qu'ils n'ont pas froid aux yeux et qu'ils continuent à œuvrer de l'intérieur à commencer par le ministre de .. l'intérieur !!!

Ils n'ont pas le droit de se présenter aux urnes justement, je crois que mon article a été trop clair, ça me soule tout ça !

 

Enregistrer un commentaire