الخميس، 7 أبريل، 2011

Quand j'étais petite ..

Une note que je voulais écrire depuis des mois, depuis l'ère de zaba ..



Quand j'étais petite.. 

Je croyais que quand ma mère passait une demi heure à nous laver et habiller ma sœur jumelle et moi, c'était une sorte de jeu. Elle nous habillait et à nous de .. nous déshabiller ! Et aucune sorte de bouton ou de nœud  ne pouvait nous intimider, on s'entraidait si bien qu'à la fin ma pauvre mère abasourdie se trouvait dans l'obligation de tout recommencer.


Quand j'étais petite..

Je croyais qu'il était en mon devoir ainsi que celui de ma soeur de bousiller la magnifique poupée de notre grande sœur, lui percer les yeux, lui arracher les cheveux et la cacher sous le lit, vêtements déchirés, pieds nus, le moral à zéro.

Je croyais que les nuages c'était du coton, qu'on pouvait s'asseoir dedans, que l'écume des vagues c'était du shampoing, je persistais et je signais que c'en était un ! 

Je pensais que ma cousine devrait être la créature la plus heureuse au monde car elle avait les cheveux très lisses et en plus coupés court ! Je me disais que c'est tout ce que je demanderais une fois que je serais au Paradis.

Quand j'étais petite ...

Je pensais que maman était une super héroïne parce qu'à la fin de nos sorties en ville et quand les ombres s'allongeaient et que l'obscurité menaçait de s'installer, elle connaissait bien le chemin du retour et nous ramenait toujours saines et sauves à la maison !

Je croyais que les feuilletons et les films étaient vrais, qu'il y avait des gens qui se baladaient dans la rue avec une caméra et qui filmaient les gens à leur insu probablement par la fenêtre. J'étais choquée d'apprendre plus tard qu'il y avait toute une mise en scène derrière, un scénario, des acteurs qui faisaient semblant de se fâcher, de pleurer , de s'émouvoir et surtout qu'ils apprenaient leur texte par cœur ! Je me disais ce serait tellement plus simple de filmer la vie des gens qui ne manque pas de rebondissements pourtant !


Quand j'étais petite..

Je croyais que les baisers sur la bouche était une spécialité exclusivement occidentale, que les arabes ne faisaient jamais ça et cela me rendait triste. J'étais donc très contente quand j'ai découvert la réalité, j'étais contente parce qu'en ce point les arabes étaient similaires aux occidentaux, lesquels représentaient à mes yeux un idéal à suivre.

Je croyais que l'occident (incarné par France 2 et Rai uno) était parfait, à part la religion, tout me plaisait. Les occidentaux étaient pour moi d'une autre race, loin de la notre et bien meilleure. 

Quand j'étais petite ..

Je ne connaissais pas la couleur de mes yeux, j'ai dû attendre bien des années pour m'intéresser enfin à mon visage et quelle fut ma joie quand j'ai remarqué enfin ce cercle vert bien clair sous la lumière blanche et éclatante de la salle de bain ! Je me disais ceci est une vérité, Dieu me l'a donnée, personne ne pourra m'enlever ça ! J'ai du vert dans les yeux avec un peu de noisette ! Voilà un trait commun avec mes idoles les occidentaux ! J'étais vraiment contente!

Quand j'étais petite..  

Je pensais que plus tard quand je serai grande, j'essaierai tout (enfin tout ce que je lisais dans Le Journal de Mickey) : ski, surf, deltaplane, équitation, escalade, randonnée, plongée sous marine ... que j'aurais une limousine, une voiture de sport et une 4 4, un berger allemand, un cheval sur lequel je m'élancerais sur une plage, cheveux au vent, bras en l'air, sourire aux lèvres et yeux fermés ! 


Quand j'étais petite ..

Je pensais que le président était gentil, qu'avec sa charmante femme, ils formaient un joli couple gentil.


Aujourd'hui je pense (avant le 14 janvier) que si je dis mon avis sur le président je perdrai mon blog, mais je vais le dire finalement : le président est certes dépassé par les évènements mais il est surtout coupable de crimes contre l'humanité et je le hais.


Aujourd'hui (après le 14) je pense que le président a cessé d'exister pour moi le jour où il a pris cet avion, cependant j'aimerais bien le voir revenir  en Tunisie pour être jugé et châtié pour ce qu'il a fait durant toutes ces années.
En ce moment je pense que sa présence a gâché ma jolie note pleine de souvenirs enfantins purs et innocents, alors je vais essayer de mieux finir. 

Quand j'étais petite enfin..

Je ne connaissais pas la mort, je ne connaissais pas la solitude, la peur  de la solitude et la douleur .. Je pleurais par nécessité, pour un mal physique.. quand la maitresse d'école m'a giflée..

Aujourd'hui je ne suis plus petite, dans moins de deux ans j'aurais 30 ans ! Et pourtant  je serai toujours une enfant, à ma façon, aujourd'hui comme hier, comme dans mille ans.

Belle, enfant & rebelle. C'est moi !

هناك تعليقان (2):

  1. جيت نعمل طلة على خاطرك غبت علينا ، يخي لقيت تدوينة هذي (إلي قريتها عندي قرن) حتى واحد ما عبرك فيها ... قلت نكتبلها شوية ثماش ما ترجع تكتب ...

    أية حاجة ما تنساناش ودز تخطف ومولاها ربي ... أية حومة سلام

    ردحذف
  2. salem 7ouma :p

    mErci 5ales 3al ziyara :p bon euh si je me fais rare c'est pas parce que personne n'a commenté mon dernier article, c'ets parce que j'ai envie de silence, écrire c'est par envie et non par obligation, or l'envie me manquait ces derniers temps, donc voilà !

    w kenek 3al note héthi mafiha ma tcommenti, tofla sghira to5rom 3la rou77a :p

    J'ai pas encore répondu à ceux qui ont commenté mon avant dernière note, c'est te dire à quel point j'étais lasse, surtt par rapport aux sujets que tu connais ;)

    B2hi haw 5thit b5atrek et j'ai publié une petite note que j'ai écrite hier et que j'étais pas sûre de vouloir la publier, voilà !

    PS. wajja3tli 9albi el bera7 ;)

    ردحذف