Grand coeur malade


Que c'est triste la vie, je suis étourdie, je n'en peux plus d'entendre parler de lui, je n'en peux plus de me réveiller chaque jour pour me souvenir de ce qu'il a fait, de toutes ses atrocités, de sa traîtrise, de son infidélité, je n'en peux plus d'entendre des tunisiens crier dans les télés, dans les radios devenues des centres d'appel on dirait, je suis fatiguée d'entendre parler de démocratie et de liberté, ça me dégoûte de voir les traîtres d'hier retourner leurs vestes comme si de rien n'était, ça me désole de savoir que les criminels l'ont échappé belle, ça me révolte que c'est seulement aujourd'hui qu'on annonce trois jours de deuil, que les tués s'appellent désormais des martyrs, bon Dieu ça fait plus de dix jours qu'on est en deuil, ce n'est pas maintenant qu'on va se "souvenir" de tous ces cercueils ! Je suis dégoûtée de voir les gens se plaindre de l'arrêt des cours, d'autres crier au scandale, à l'année blanche et puis se plaindre dès qu'on annonce la rentrée des classes ! 

Mais ce qui me tue vraiment c'est que personne ne parle d'islam au milieu de tout ça, tout le monde réclame la laïcité comme si la religion était une entité de laquelle on pouvait facilement se séparer, une chose physique qu'on pouvait ranger dans un tiroir et vivre sa vie, quelque chose de soi disant personnel et spirituel qui n'avait pas sa place dans la vie réelle, politique et sociale tout cela au nom de la liberté, maudite soit elle alors si elle signifie dénigrer sa religion, se passer des lois du Divin, faire ses propres lois avec toutes les imperfections propres à l'Homme, maudite soit la démocratie si elle signifie que tout le monde même les homos auront le droit de faire ce qu'ils veulent, honte à ce peuple schizophrène qui fait la queue pour acheter la bière quelques jours après la chute du dictateur, honte à ce peuple schizophrène qui se dit musulman et qui est le premier à combattre sa propre religion, à confondre islamiste et musulman, pourquoi dès que je parle d'islam vous me parlez d'islamisme ? Comment pouvez-vous croire en Dieu et refuser ses lois ? D'où est-ce que vous tenez la prétention de savoir plus que Lui, de pouvoir se passer de Lui pour organiser votre foutue vie politique. Et qu'est-ce que vous en savez de la politique d'abord ? Quand je vois les mêmes animateurs qui hier parlaient de sport, des problèmes de tel club, de la démission de tel entraîneur et qui aujourd'hui parlent de politique, ça me suffit pour être dégoûtée, pour savoir à quel point les tunisiens adorent parler, gueuler, aboyer des slogans vides de sens, mastiquer des notions qu'ils ne maîtrisent même pas! 

Ce soir enfin je suis malade, triste, aveugle, révoltée, désabusée, étrangère encore une fois et plus que jamais, je n'ai que mes mots et mes larmes pour me consoler, pour crier mon agonie, ma mélancolie, ma fatigue, ma somnolence. Mon coeur est malade de tant de résistance, de tant de souffrance et de déceptions. Ce soir je sens de l'injustice, je me dis que je ne mérite pas ça, mon amie aujourd'hui me disait que je suis forte, je le croyais aussi, mais l'espace de quelques heures tout a changé, tout a basculé, j'en avais trop sur le coeur sans m'en rendre compte ou peut être je faisais semblant de ne rien voir, je faisais semblant que tout va bien, que j'ai rangé, vidé mes tiroirs, je croyais que je pouvais me regarder dans un miroir sans voir ces yeux pleins de larmes et de désespoir. J'ai toujours eu un mental de fer, de winner et je refuse l'échec, je ne suis pas habituée à perdre, malgré ma paresse et ma nonchalance j'ai toujours fini par gagner, triompher de ma propre maladie celle de tout laisser traîner, ça peut être les études, le boulot, un téléphone que je n'ai pas envie de décrocher, mais à la fin je ne perdais pas, tout me revenait ! Alors ce soir j'ai du mal à vivre ça, perdre, c'est plus fort que moi!

8 commentaires:

قال الله تعالى : " وماكان لمؤمنٍ ولامؤمنةٍ إذا قضى الله ورسوله أمراً أن يكون لهم الخيرة من أمرهم ومن يعص الله ورسوله فقد ضل ضلالاً مبيناً "

الأحزاب 36

 

Salem
C'est bien d'évoquer ce sujet. En fait, dès le début de la révolution, j'ai constaté que le tunisien a fini par bouger et parler quand il eu faim. Pourtant quand il a été attaqué dans sa religion, il n'a pas réagi.
C'est vrai que cette révolution n'a rien à voir avec la religion. Toutefois, l'islam en Tunisie va en bénéficier et tirer profit. Car ce qui manquait à l'islam en Tunisie était la liberté. Maintenant, la Tunisie a changé. Il nous incombe alors de montrer les vrais valeurs de l'islam et d'effacer l'amalgame qui existe entre islam et islamisme, nous devons éclaircir l'image de la religion.
éna, par contre, je suis optimiste, je suis content. Je sens que cette révolution va nous aider à améliorer notre relation avec la religion, sans tabou ni restrictions.
اللهم ردنا إلى دينك ردا جميلا

 

salaaam
l7amdoulALLAH eli entouma labes!
j'ai pas encore lu tes dernières notes:P talit 3la qques blogs netamen 3likom w bara;)
A bientôt inchALLAH

 

Primevère,
Ça y est! Enfin nous commençons à aborder les vrais problèmes! Et si je te disais que ma religion est la laïcité et que, comme toi, je réclame le droit de la pratiquer. Pourquoi veux-tu que je laisse tomber une idéologie que j'ai choisie après mûre réflexion au profit de ce qui m'a été transmis par un environnement parental et social ?
Allons nous passer d'une dictature avec ses quarante voleurs à une autre qui veut penser à notre place? Si tu penses que l'Islam est ta voie pratique le, mais pourquoi vouloir l'imposer aux autres...parce que là ça devient de l'islamisme.
Primevère, élargis ta réflexion avant de commencer à lancer des anathèmes à tous les vents et dans toutes les directions. "Maudite soit la démocratie"...comme tu y vas ma Primevère!

 

salam
Merci Prima pour cet article :)
je vais parler comme étant une simple citoyenne qui ne comprenait rien à la politique , du moins jusqu'à un certain 14 janvier ..
la laïcité, un mot que j'ai découvert dans un cours d'éducation civique il y a 10 ans, à cette époque, mon dernier intérêt était de savoir ce que ça signifiait et à quoi ça servait ..
aujourd'hui je vois de plus en plus de gens la vanter, la réclamer comme si c'était synonyme de démocratie, comme si c'était la seule solution pour vivre enfin en toute liberté et oublier toute la frustration qu'avait causée la tyrannie de l'ancien "régime" .. un régime qui a réussi quand même à accentuer cette islamophobie déjà bien installée, bien alimentée par ce qui se passait partout dans le monde et le liens qu'aimaient établir les médias entre islam et terrorisme ..
La Tunisie est devenue l'exemple de l'islam "modéré" , en défendant la liberté de la femme, en interdisant la polygamie .. une image trop belle pour certains, digne de respect et même de fierté .. le voile est devenue symbole de soumission, toute sorte de châtiment corporel est devenue synonyme de Barbarie .. en contre partie, le retour à la religion était perçu comme étant une véritable et dangereuse crise d'identité qui menace notre société.
pourquoi cette vision aussi négative ? un manque de retour aux sources , une divergence des avis de certains "3oulama" mal interprétée , et des fois , malheureusement, une "discrimination" quant à l'application de certains verdicts dans les pays qui prétendent pratiquer la chari3a :/
ceci a amené certains à délégitimer la référence à l'islam .. parfois même à le rejeter carrément .. je pense qu'on vit dans un univers de références qui n’est pas le nôtre, et on s'en rend pas vraiment compte ( ou peut être bien qu'on veut faire semblant de l'être ) ..
.. maintenant, si on suppose qu'on pourrait instaurer la chari3a dans notre pays ,je me pose la question : où sont nos chouyoukh Tunisiens ? pourrais je avoir confiance à tel ou tel parti rien qu'en se référant à son nom évocateur d'une certaine tendance religieuse politisée ?
je ne sais pas !
bon.. c'était mon avis modeste sur la question en totalité..

en ce moment, je suis aussi optimiste que Yosri, ne serait ce que dans la dimension où je serais enfin libre de pratiquer ma religion sans avoir peur, de porter ce que je désire sans être interpellée par Mr le policier ou le directeur de l'hôpital ..

Allah almosta3an

 

Je constate que malheuruesment, beaucoup de personnes défendent la laicité par effet de mode sans en comprendre les origines. Mais c'est archifaux de dire que l'islam n'a rien à avoir avec cette révolution. Bon nombre de manifestant ont été animé par leur refus de l'islamophobie pratiquée par Ben Ali. Ils ne l'ont pas manifesté par souci d'unité avec leurs compatriotes. Que je sache, les communistes et les gauchistes n'ont pas pour autant scandé " A bas le capital" lors des manifestations. ce n'est pas pour autant que les mouvements de gauche n'ont rien à voir avec cette révolution...

 

Salem tout le monde :)

@ yosri : ce que tu dis est très beau et logique, moi aussi j'ai toujours été optimiste à propos de tout ce qui se passe ces derniers temps, mais ce jour là quand j'ai écrit cette note j'étais tout simplement dégoûtée, un cumul quoi voilà :p

@ Agenda: c'ets très gentil à toi, jazéki Allahou khayran ma chérie :)

@ Anonyme 1 : désolée mais la laïcité n'est pas une religion, tu commences par une fausse note lol :p j'ai pas dit "Maudite soit la démocratie" où est le reste de la phrase ? :p
Ecoute tout ce que je veux c'est que l'islam prenne la place qu'il mérite dans la société tunisienne qui est à 90% musulmane, l'islam a été étranger pendant trop longtemps dans son propre pays et là je veux voir la chariaa appliquée comme il se doit, voilà, après chacun est libre de sa religion et de ses pratiques.

@ Lili : très belle intervention ma chère, la question est assez délicate donc moi aussi je dirais : Allah al mosta3an :D

@ Anonyme 2 : tout à fait d'accord, tu as un peu dévié du sujet, mais ta déviation est enrichissante, merci :)

 

Primevère,

1)Pourquoi tiens-tu absolument à appliquer la charia?
En quoi un code civil qui garantirait les libertés ne te conviendrait-il pas ?

2)J'ai bien lu toute ta phase concernant la Démocratie et j'ai bien compris que si aujourd'hui tu combats la dictature parcequ'elle t'empêche d'appliquer la charia, demain tu combattra la Démocratie pour les mêmes raisons.

Ce n'est pas un procès d'intention, mais si vivre pleinement ta religion c'est imposer aux autres de la vivre comme toi, cela s'appelle une dictature !
Car ma Primevère tu te contredis,comment veux-tu avoir "une charia appliquée comme il se doit" et "laisser chacun libre de sa religion et de ses pratiques" (cf l'Arabie Saoudite).
Sans rancune mais avec raison
L'anonyme qui te tutoie

 

Enregistrer un commentaire