الثلاثاء، 6 ديسمبر، 2011

Mon coeur est au pays des merveilles (ép13)




Makka Arabie saoudite, le 26 Mars 2010.

Trainant mes pieds, plus morte que vive, j'ai croisé deux hommes qui m'ont inspiré confiance et je me suis dit que je vais encore tenter ma chance. Ils ne connaissaient pas l'hôtel, mais ils m'ont dit que je pourrais me renseigner au ministère du Hajj, qui se trouve derrière le bâtiment imposant devant lequel j'ai laissé ma tante... Ma tante! J'étais extrêmement soulagée de la trouver là où je l'ai laissée, en plus elle était très calme, je n'en revenais pas qu'elle puisse garder autant son sang froid ! Je me suis exclamée : tu n'as pas eu peur que je ne revienne pas ? que je ne retrouve plus le chemin vers toi ? Je me suis trop absentée !

Non fit-elle, j'ai confiance en toi, puisque tu m'as promis que tu reviendrais, alors je te crois ! Touchée et confuse je lui ai annoncé la mauvaise nouvelle : que je cherchais encore mais que cette fois-ci j'y arriverai inchAllah. Reste à savoir où se trouve exactement le ministère. J'ai laissé encore une fois ma tante et je me suis dirigée en direction du grand bâtiment, et l'idée m'est venue de pénétrer à l'une des boutiques pour demander encore de l'aide. Je ne me rappelle plus si c'était à ce moment que j'ai fait irruption dans une boutique luxueuse de parfums et de senteurs, ou si c'était avant même de laisser ma tante la première fois. Une chose est sure, j'étais dans un piteux état, quand j'ai fait face à ce marchand, à la fois surpris et confus, de voir autant de souffrance dans le regard d'une jeune fille. Quand il a parlé, j'ai su qu'il est égyptien,  j'ai su aussi qu'il était désolé parce qu'il ne connaissait pas l'hôtel non plus. 

Je mesurais le contraste qui me séparait de lui : moi jeune fille perdue, essouflée, en sueur, le teint écarlate par des heures de marche sous un soleil sans merci, et lui vendeur dans un magasin luxueux, dans la fraicheur du climatiseur et surtout sans soucis! Il était touché, m'a demandé le numéro de l'hôtel, je ne le connaissais pas ! Alors il s'est chargé d'appeler les services adéquats, il a obtenu le numéro et a contacté l'hôtel, pendant que je regardais mon sauveur avec des yeux pleins de reconnaissance, le souffle coupé, et en transe, à l'hôtel personne n'a décroché ! Encore une fois il était désolé, il avait tout fait pour m'aider et je voyais dans son regard une pitié sincère ! Tombant de haut, ma faiblesse  a atteint son paroxysme, si bien que lorsque j'ai essayé de noter le numéro de l'hôtel dans mon carnet, je ne savais plus si je devais écrire le 7 à droite du 5 ou le contraire, je tremblais, et morte de honte j'ai demandé à l'homme généreux de noter le numéro pour moi, je l'ai remercié  des yeux plus que de la voix et me suis empressée de quitter les lieux en souhaitant qu'il oubliera mon visage aussitôt ! Je ne veux pas qu'on ait pitié de moi, je ne veux pas apparaitre dans ce piteux état, j'étais indignée voilà !

Déterminée à prendre mon destin en main, implorant l'aide de Dieu, je me suis dirigée au bout du bâtiment, j'ai pris un tournant et là bonjour le désenchantement ! On dirait deux mondes parallèles, le luxe et la somptuosité des lieux que je venais de quitter n'avaient d'égale que la désolation et la pauvreté du paysage qui m'accueillait ! Une série de restaurants bon marché où des centaines de gens plus ou moins misérables s'arrêtaient, s'entassaient, mangeaient debout, jetaient des déchets partout, des visages indiens, pakistanais, africains, unis par la pauvreté, des regards parfois durs, parfois désolés, je n'en revenais pas, de ce contraste là ! Il m'a suffi de s'aventurer de l'autre coté du bâtiment pour trouver un autre monde totalement différent, .. déprimant ! Et je me suis demandé c'est dans cette rue sale et débordée qu'ils ont choisi d'établir leur ministère du Hajj ? Je cherchais un bâtiment luxueux, imposant, mais je ne voyais que déchets et désolation, ça fourmillait autour de moi et je devais presser le pas ! Je me suis approchée de l'un des restos, honteuse de n'avoir pas de commande, de retenir l'attention du vendeur une ou deux secondes, qui lui coutent de l'argent, il a l'air si pris par ses clients, euh, s'il vous plait le ministère du Hajj c'est où ? C'est juste en face m'a-t-on répondu ! Je suis sortie je ne voyais qu'un gourbi, un taudis, un petit guichet lamentable à pleurer ! C'est ça que vous appelez MINISTERE du Hajj ? Je n'étais pas assez perdue comme ça, il fallait encore me donner du fil à retordre ! 

Soulagée malgré tout, le coeur battant, je me suis approchée, il y avait deux personnes devant moi. J'avais du mal à attendre mon tour, il y avait une femme qui avait perdu un proche, elle aussi, pauvre coeur .. mais je dois me concentrer sur mon malheur. Un jeune homme souriant m'accueille, il était calme, j'étais dans tous mes états, je ne cessais de lui répéter s'il connaissait l'hôtel Hawazen, s'il avait hésité une seconde je me serais effondrée, mais bien sur qu'il le connaissait, il riait de mon impatience, me faisant signe de me calmer, sortant un bout de papier, il m'a fait un dessin ! Eh oui un vrai dessin, il y avait une petite mosquée qu'on a  croisée, juste après les pigeons, maintenant je m'en souviens oui c'est ça, comment ai-je pu manquer l'endroit ! Ah j'y étais .. je me suis rappelée de l'homme qui m'a confirmé que j'étais sur la bonne voie, mais que j'ai pas voulu écouter, imbécile ! Allez c'est pas le temps des reproches, je vais courir vers ma tante. Cette fois j'ai la carte du trésor, c'est impossible que je me trompe !

Allez ma tante rentrons chez nous ! Mais elle était fatiguée, avec un pied blessé puisqu'elle était tombée aujourd'hui encore durant le pèlerinage. A son rythme il nous fallait près d'une heure pour arriver, et c'est là qu'elle a commencé à se plaindre, à me harceler ! Elle était carrément fâchée contre moi, elle tempêtait que je n'aurais jamais du me tromper de chemin, elle se demandait à quoi me sert d'avoir fait des études si j'étais incapable de la mener à l'hôtel saine et sauve ! Fatiguée de mon coté, outrée, à bout de nerfs, la chaleur aidant,  j'ai protesté que c'était pas de ma faute, mais celle de l'horrible organisation du voyage, on nous a lâchés dans la nature sans badge,  ni numéro de téléphone,  je criais que les études n'ont rien à voir avec ça, qu'on était arrivés la nuit tombante, c'est déjà bien que j'ai pris la peine de lever ma tête pour lire le nom de l'hôtel, que  dans cette ville j'étais comme elle tout à fait nouvelle, que j'étais fatiguée d'assumer cette responsabilité ...

Et puis ma tante m'a fait de la peine, elle a voulu se reposer, s'est allongée par terre, je lui ai apporté un verre d'eau, je retenais mes larmes, de la voir réduite à l'état d'une SDF j'avais dans le coeur comme une lame, me traversant l'âme, oui elle a raison, je n'aurais pas du la perdre de cette façon, je suis mademoiselle éducation, elle ne sait pas lire, c'est mon job de prendre soin d'elle, .. allez continuons le chemin, ma tante ne cessait de gémir, elle souffrait franchement du pied, je la distançais un peu pour m'assurer du chemin et puis je revenais vers elle, elle était encore en colère contre moi, ou contre la souffrance, la vieillesse, je ne sais pas ! 

Arrivées enfin à l'hôtel, j'avais presque envie de crier mon scandale, si seulement j'avais suivi mon chemin tout à l'heure, c'était ça et seulement là mon crime : de n'avoir pas continué jusqu'au bout ! Sorties de l'ascenseur, on a croisé mon père, il allait à la prière du Assr, nous avons donc passé environ trois heures à errer sous le soleil de Makka, mon père était soulagé, content mais pressé, il s'en est allé faire sa prière .. A peine entrées dans la chambre que ma tante a commencé à s'activer dans sa besogne favorite : préparer le repas, comme si de rien n'était! Moi je ne pensais même pas à manger, j'étais encore choquée, écrasée sous le poids de l'incroyable mésaventure dont j'ai été le ridicule objet, et c'est là que je me suis agenouillée sur mon lit, que j'ai pris ma tête entre deux mains, et que j'ai commencé à pleurer toutes les larmes de mon coeur, à sangloter comme  une petite fille qui a besoin de sa mère !


هناك 4 تعليقات:

  1. Prima, there is such a warm depth to your stories that it makes it a real pleasure to read you. I have to admit though that it only applies to your non-political posts :) .. It's true that people often think that an educated person should not get lost but you are right, it has nothing to do with education. When I walk to an office, a house or any other building for the first time I almost always have trouble finding my way out! (and I am considered the "brain" in my family! Which is not true). By contrast my brother who has not finished high school would remember with painful details every place he goes to even if it was for the first time. I am so grateful for Google Maps and my smart phone without which I would have gotten lost numerous times in this huge city (Los Angeles).

    ردحذف
  2. Salam LAX

    Je te réponds avec beaucoup de retard (j'ai oublié de le faire l'autre fois !) merci de me remonter le moral lol, on dit que les hommes se situent mieux que les femmes dans l'espace, t'es donc l'exception qui confirme la règle ? :p

    ردحذف
  3. :''(
    نقرا و نبكي ...نحب نمشي لمكة :''(

    أما تعرف انا حالي مضعضع في الاتجاهات
    je n'ai aucun sens de la direction !!!
    في سوسة و نضيع :/

    كان جيت في بلاصتك نحبس و نستنى شكون يلوج عليا :(

    سخفتني عملتك :( ..أما جميلة منها كيف دوب ما روحت عملت كما لو ان شيئا لم يكُن :/


    بي.س بديت نقرا بالمقلوب يعني من 14 و انتي ماشي هه :)

    دونك في كل وحدة يمكن نعمل طرح بكاء :(

    يااا رب ما تحرمني منها :''(

    ردحذف
  4. Allah la ybakkik soeurette, si ce n'est des larmes de joie nchAllah ki Rabi yekteblek ce voyage vers la terre sainte, Allah la ye7rmek w nchAllah temchi sghira :*

    ya benti attendre qui ? je devais prendre les choses en main, j'avais pas le choix !

    ya benti 3amti moch normal : yecer dam bered !! c'est pour cela doub ma da5let lel bit bdet ettayeb fel ftour w normal, lebké heka lel bébiyyet eli kifi :D

    lol 7lowa bel ma9loub, wena fi beli brou7i à la fin de chaque épisode nwa99afha mouchaw9a (kima fel captain majed xD) wenti bech ta7ra9li el film hhhh

    netbouled :p merci déjà de faire le voyage avec moi, alors que t'as pas le temps :fifi:

    ردحذف