الجمعة، 16 ديسمبر، 2011

L'élégance du hérisson







Si ce n'était ma paresse chronique, j'aurais partagé avec vous mes  précédentes lectures, mais cette fois, ce roman me laissant sans voix, je ne peux pas m'empêcher d'en parler, de vous le suggérer. Voici l'histoire fort passionnante d'une femme de cinquante-quatre ans, travaillant comme concierge dans un immeuble de richards et bien que très douée et intelligente, elle se cache sous des airs niais et joue à l'inculte pour se protéger, parce que c'est ce que veut d'elle la société... D'un autre coté, il y a une fille de  riches, douze ans, surdouée, exceptionnellement intelligente et bien décidée à se suicider le jour de ses treize ans et à mettre le feu dans la maison parce qu'elle est dégoutée de son entourage et de "la vacuité et l'ineptie de l'existence des adultes." Tout au long de ce roman la parole est donnée tour à tour à Renée la concierge, et à Paloma la jeune  fille, habitant toutes les deux au 7, rue de Grenelle.

Alors, la beauté de ce roman réside dans le fait qu'il est plein d'idées intelligentes, intéressantes présentées  en plus, dans la bonne humeur, à notre plus grand bonheur ! Je ne cessais de sourire au fil des lignes,  c'était très amusant et agréable à lire, si bien qu'au  début, j'étais tiraillée, je ne savais pas qui des deux héroïnes était la plus sympa, mais après je n'ai pu m'empêcher d'adorer la petite surdouée de douze ans, chaque fois qu'elle prenait la parole c'était un grand moment ! Mais la concierge n'en est pas loin, elles sont toutes les deux formidables, adorables !  

Et puis ce qui a fini de m'enchanter c'est que Renée est une grande fan de Tolstoï et de son fameux Anna Karénine, elle en parle ouvertement dans cette oeuvre, or il se trouve que j'ai lu ce roman fleuve il y a  quelques mois, et j'ai pu très bien comprendre et partager ses sensations à elle, au point de les ressentir en moi, c'est comme si j'étais elle, et que ce monsieur japonais, riche, partageant ses mêmes gouts pour Tolstoï et l'art en général, cet homme au charme délicat qui a vu en elle ce que personne d'autre n'a pu voir,  qui a cherché à devenir son ami, défiant les préjugés sociaux, et bien tout ça, ce début d'amitié, d'échanges courtois et sympas, ça m'a rappelé la personne même qui m'a suggéré ce livre. Une personne douée de beaucoup d'intelligence et d'élégance justement, c'est un ami bloggeur, de cinq ans mon cadet et qui s'est immiscé il y a quelque temps dans la solitude de mon être. C'est mon M.Ozu à moi, moi qui me cache un peu, qui suis généralement distante malgré les fausses apparences facebookiennes, moi qui suis carrément asociale par moments, qui ne regarde pas la télévision, qui ne partage mes secrets qu'avec une seule et unique amie quasiment, ma Manuela à moi! 

Moi .. entourée de bouquins, je ne veux pas sortir ni qu'on me dérange quand .. je pense ! Tout comme la petite Paloma, maman me dit que je me cache, je suis la présente absente, et je déteste le bruit, je veux du calme pour mieux réfléchir, lire ou écrire .. C'est alors que je me suis retrouvée dans ce roman, à la fois adulte et enfant, et j'ai retrouvé la silhouette d'un ami, de M.Ozu aux traits vaguement japonais, qui a su me "bousculer" pour mieux pénétrer l'intimité de mes pensées,  on a tout de suite sympathisé, c'est alors que j'ai découvert: l'élégance du Karawen.

Aujourd'hui, vers la fin du roman, je me suis rappelée en le lisant, d'un film : American Beauty, quand vers la fin le héros commente sa propre mort, et spécialement quand il dit : "on dit qu'au moment de mourir, on revoit toute sa vie", et bien la phrase était là, j'en ai eu la chair de poule ! Quelqu'un est mort à la fin, et comme d'habitude je suis très sensible à la mort et je pleure doucement, .. entre autres le dénouement de l'histoire, la fin du roman. J'étais obligée de me séparer à jamais de mes amies Paloma et Renée, et quand j'ai  fini la lecture, retrouvant encore cette notion de beauté comme dans le film cité, eh bien j'ai pleuré à chaudes larmes, cette .. âme, cette oeuvre fascinante et bouleversante de charme !

L'élégance du hérisson à ne pas manquer: intelligence, humour, amour, amitié, art et beauté .. je me demande combien de hérissons y-a-t-il  dans la société ?!

PS. En faisant une petite recherche j'ai su que le livre a été adapté au cinéma, eh bien on me payerait que je ne le regarderai pas ! Enfin sur wikipédia, on parle du succès de librairie du livre, et  on dit que " L'ouvrage en question n'a fait l'objet d'aucun lancement, le bouche à oreille a été le seul moyen de communication pour assurer à ce roman ce succès spectaculaire" ! Eh bien justement, pour moi c'est pareil, c'était le bouche à oreille, merci encore une fois à mon ami super sympa, mon petit frère Kara, sensible, intelligent et courtois :)

هناك 12 تعليقًا:

  1. Tu me donnes envie de lire ce livre .. acheté d'une libraire spéciale :bahnessa:

    je dirai la même chose concernant Mr.Ozu , ou petit frérot comme j'aime l'appeler , "aux traits vaguement japonais", intelligent, sympa et doué, Rabbi ydawem el 3echra :)

    Nous avons de la chance d'avoir une soeur aussi généreuse, fidèle et adorable . Je te souhaite tout le bonheur du monde ma chère ^^

    ردحذف
  2. Merci ma chère Lili, eh oui l'endroit et la personne avec qui j'étais quand j'ai acheté ce roman, apportent encore plus de magie à la magie du moment :)

    Merci infiniment pour les mots doux ma Manuela à moi :')

    ردحذف
  3. Touché! (à lire avec un accent anglais :p)

    Je pensais pas pouvoir prétendre être un jour le sujet d'une éloge dans l'une de te notes. Ce jour est pourtant arrivé, j'étais donc très agréablement surpris, et franchement gâté :)

    Je dis donc Baraka Allah fik, c'est très gentil de ta part, ça m'honore et m’émeut, (bien que je mérite pas autant d'éloge). Avoir son nom sur la désenchantée, c'est pas donné :p

    Désolé par contre, si mon commentaire n'est pas original et pas à la hauteur de l'image que t'as décrite de moi, fatigue oblige :)

    Merci encore une fois, merci à LiLi aussi, w rabbi ydawem el 3echra :)

    ردحذف
  4. Bon personnellement je n'ai pas réussi à le finir ce livre. Et ça m'arrive pas tous les jours :/

    Il commence par la plus grosse arnaque intellectuelle qui puisse exister: à savoir .. Une concierge intelligente, cultivée et passionnée des arts et de philo se fait passer pour une "inculte", mais ensuite (la déception) elle reproche aux locataires le faite qu'il la prennent pour ce qu'elle semble être... Mais c'est une imposture :p

    Les 100 premières pages étaient "fades" ... y'a rien d’intéressant à mon goût, une description des personnages sans aucun "événement". Il faut attendre l'apparition de M.Ozu pour changer un peu de style et encore ... cette image du "Japonais" (tout propre, intelligent, multiculturel, super-respectueux ...) m'a vite découragé, (elle est où la créativité de l'auteur ?). J'ai attendu le moment de "décollage" ... la "surprise" ... mais rien ...

    Je suis peu être méchant avec ton coup de cœur de l'année, mais crois moi j'ai ressenti plus d'émotions dans ton texte que dans le livre :p

    sinon joli clin d’œil à Kara, et Rabi ydawem el 3echra :)

    ردحذف
  5. @ Kara : ta réaction, ta générosité dans la réponse à une heure tardive, malgré la fatigue .. me fait rappeler d'une autre qualité que j'ai oublié de mentionner : t'es trop gentil ! :D

    Rabi yfathlek w ybereklek w Rabi ydawem el 3echra yes :D

    ردحذف
  6. @Wael : a333 chna3mellek taw ?! ta3meli fel sabotage :'((

    Bah je ne sais pas dans quel état d'ame tu étais quand t'as lu le livre, mais t'aurais du au moins prendre gout à l'humour intelligent de la petite PAloma ! Et puis tu cherchais une surprise ? La surprise est juste à la fin, t'aurais pas du laisser tomber et en tt cas puisque tu n'as pas achevé la lecture, t'es pas bien placé pour le critiquer, autrement dit t'as droit au silence :/ en langage criminel/juridique :/ hhh

    BAh justement la concierge intello c'est ce qui fait le charme et l'originalité de l'oeuvre, bah tu veux quoi ? c'est de l'art, faut sortir de l'ordinaire et oser, et puis tu fais donc partie des riches à la mentalité bornée ? :bahnessa:

    9allou arnaque, hhhh t'es passé à coté mon petit :/

    Et merci de ruiner mon château de sables :'(


    hhhh dowwwiw, t'es l'exception qui confirme la règle, comme quoi il faut de tout pour faire un monde :bahnessa:

    y3aychek, Rabi yfathlek enti zeda, t'étais M.Ozu de l'année 2010 :bahnessa:

    ردحذف
  7. Comme d'habitude ça fait toujours plaisir de te lire :)
    Et là, j'aimerais tant lire ton petit coup de coeur. :)

    Est ce que tu aurais une idée où est ce que je peux trouver le roman sur le grand Tunis ?

    ردحذف
  8. Baraka Allahou fik Ahmed ton commentaire me fait plaisir :)

    Alors j'ai cherché ce livre dans une librairie qui se trouve au voisinage du Palmarium mais de l'autre coté de l'avenue Habib Bourguiba, je ne l'ai pas trouvé. Il a fallu que je rende visite à mon amie à Sousse, pour que je le déniche dans une librairie, il était là mis en évidence comme s'il m'attendait :)

    Sinon maman m'a dit qu'il y a une librairie Claire fontaine, Rue d'Alger, je pense que c'est près de la cathédrale (wala Église je sais pas xD ) fel avenue Habib Bourguiba.

    J'espère que tu trouveras le bouquin, tu en seras ravi inchAllah, enfin merci pour la visite :)

    ردحذف
  9. Merci pour les indices :)

    Je connais la librairie Claire fontaine : C'était prés de mon ancien lycée. En faite , c'est entre la Cathédrale et la synagogue ( J'aurais aimé qu'il y ait une mosquée aussi à coté mais bon :) )

    Je passerai les voir Lundi prochain espérant qu'ils ont bouquin :)

    Merci encore.

    ردحذف
  10. Je t'en prie, j'espère que tu reviendras pour un feedback une fois que t'aurais lu le bouquin ^^

    ردحذف
  11. Ca fait super longtemps que j'ai pas lu de livre et puis de toute façon je savais pas quoi lire donc je vais essayer.
    C'est bien joué de la part de l'auteur d'avoir mis une concierge qui a un certain regard sur les richards.
    Enfin... let's see

    ردحذف
  12. @ Khaldoun : eh oui, tu verras inchAllah tu seras pas déçu :)

    ردحذف