الأحد، 20 فبراير، 2011

Ce qu'ils ont et qu'on n'a pas



Non je ne parle pas des occidentaux, ni des japonais, je parle de gens "comme" vous et moi, des arabes, tiers-mondistes, ayant vécu plus de trente ans sous l'emprise des régimes les plus corrompus de la région, ayant les mêmes problèmes que nous si ce n'est plus,..  je parle de nos frères égyptiens ! 

Je suis allée avec une amie à l'ambassade de l'Egypte pour les soutenir, c'était un vendredi 11 février, date mémorable car ce jour là le tyran a cédé, Dieu merci ! J'ai tenu le drapeau de l'Egypte et j'étais fière de le brandir en l'air, de le balancer, de le maintenir haut dans les airs ! Quelques minutes plus tard j'ai entendu les cris de joie, l'Egypte est libre, la révolution a réussi, hallelujah ! De retour chez moi, j'ai vu à quel point les égyptiens ont réussi leur révolution, tout le monde a participé à la joie égyptienne, la Tunisie en premier .. La Tunisie .. jusque là on n'a pas encore eu le temps de se réjouir, de faire la fête, jusque là on n'a pas encore réussi à éradiquer le mal à son origine, à dissoudre le RCD, à punir les accusés,..  La mort nous prend de vitesse, papy Ali serait déjà mort, pour moi il était mort le jour où il a fui la Tunisie, il ne me dit plus rien du tout, la Tunisie m'importe beaucoup plus, son avenir, .. La Tunisie est malade de tant de faux-débats, de tant d"hypocrisie ça et là, de tant de rumeurs, de malfaiteurs encore en liberté certains même en costard cravate occupant encore les rangs les plus élevés, .. 

Alors oui j'étais jalouse de l'Egypte, heureuse pour les égyptiens mais jalouse aussi, parce qu'ils ont réussi à faire en dix-huit jours ce que nous n'avons pas pu réaliser voilà plus d'un mois ! L'armée égyptienne a pris le contrôle du pays, ils ont encore des revendications mais le fait est là : ils ont pleinement réussi leur révolution, alors j'aimerais bien savoir pourquoi ? Qu'est-ce qu'ils ont et qu'on n'a pas ? Il aurait suffi des images de ce vendredi dernier pour que j'en ai le coeur net, sans l'ombre d'une hésitation, cette fois c'est la confirmation : les égyptiens ont la foi forte en Dieu, les égyptiens sont pratiquants et pas nous ! Les égyptiens sont sortis par millions faire la prière du vendredi à même le sol, un spectacle digne de Makka, un spectacle comme on n'en trouve pas facilement dans tout ce beau monde arabo-musulman ! Les égyptiens ont imploré Dieu à chaudes larmes, ils ont donné, ils se sont sacrifiés et Dieu a entendu leurs prières et a  exaucé leurs voeux. Alors vendredi dernier ils sont sortis encore par milliers célébrer  leur réussite, fêter leur liberté, une liberté claire, nette et assurée, pas comme nous avec les mercenaires attaquant de partout, avec tous ces bas coups, ces milices qu'ils ont lâché sur nous ! Vous vous rendez compte ? Jusque là on n'a pas eu le temps de fêter notre révolution ! Je trouve cela dommage et j'ai la rage .. quand je vois des gens occupés à demander la laïcité encore et toujours en Tunisie, comme si c'était la première priorité, comme si l'islam ne garantit pas ces slogans de liberté, de tolérance et de paix que vous brandissez ! 

Les égyptiens ont quelque chose qu'on n'a pas, cette chose au coeur qui vaut de l'or. Ils sont répartis entre musulmans, chrétiens et juifs pourtant jusque là je ne les ai jamais entendu proclamer un état laïque, non ça c'est une spécialité tunisienne, islamophobie quand tu nous tient ! Alors félicitations pour l'Egypte et les égyptiens, je me demande si nous autres tunisiens qui sommes sortis le 14 janvier, un vendredi, avons fait la prière du vendredi. Combien parmi ces braves manifestants ont interrompu leur manifestation pour faire la prière ô combien sacrée, la prière ô combien utile en ces instants historiques de doute et de révolution, la prière ô combien importante et vitale pour tout musulman  ? 

Un détail dites-vous ? Il m'a échappé, j'aimerais vraiment bien savoir si les tunisiens sortis dans l'avenue Habib Bourguiba ont fait la prière du vendredi en ce vendredi 14 janvier, je ne le saurai probablement jamais. Tout ce que je sais est qu'à mes yeux la différence entre tunisiens et égyptiens est claire et nette. D'ailleurs où sont nos cheikhs et oulémas en Tunisie ? A part Rached Ghanouchi que bon nombre se plaisent à attaquer, où sont les figures et les intellectuels de l'islam en Tunisie ? Je me lève et je vois un terrible vide sur ce côté là, normal quand la star de la religion version light est un dénommé Mohamed Machfar, normal quand on sort juste d'une époque de laïcité extrémiste qui s'est faite de l'islam son ennemi juré ! 

Egypte tu as vraiment des leçons à nous donner ! 


هناك 10 تعليقات:

  1. Merci ma chère pour ce superbe article! :)

    ردحذف
  2. Article complètement nul qui mélange tout.
    Tu pourras juger de la réussite des deux révolutions dans 5 ou 10 ans pas après une semaine.
    Wekel conclusion el heyla 3ada,ils ont réussi 5ater ils croient en dieu et pas nous.
    Pff.Malla niveau.

    ردحذف
  3. Je suis le même qui a déjà écrit,je pense que tu ne comprends pas la laïcité.
    Personne ne veut d'une laïcité à la française qui réprime la religion,pourquoi est ce que tout le monde associe ce terme à la France ?
    On veut une séparation de la religion et de l'état c’est tout.
    Exemple :

    * Aucun parti ne se réclame de l'islam.
    * Pas de discours politique dans les mosquées.
    * L'état est le seul responsable des moquées et le seul habilité à les contrôler,pas de financement extérieur,pas d'imams étrangers ou formées à l’étranger.Nos imams doivent être formés à la Zitouna,fierté de la Tunisie.
    * Les religieux n'ont aucun pouvoir politique.

    C’est une menace pour ton identité ?
    Et sache que je suis pratiquant et favorable à la laicité parce qu'elle seule peut garantir mes droits,et c'est ce que l'histoire qui l'a montrée.

    ردحذف
  4. Après ta note je me suis sentie doublement jalouse:P

    Les tunisiens aussi ont imploré Dieu à chaudes larmes, ils ont donné, ils se sont sacrifiés, ils ont faits des dizaines de "khatma jama3ia" dans la mme semaine, ils n'ont pas arrêter les douaa surtout durant le dernier tierce de chaque nuit...

    A cette mme date... peut être tu as raté le mosquée al fath! ils n'ont pas été aussi nombreux que les égyptiens: oui, tu as raison! mais les tunisiens étaient présents, les musulmans étaient présents, la prière était et reste vitale pour eux ..
    On n'a pas encore célébré la réussite? oui malheureusement, ils l'ont déjà célébrée? oui heureusement , mais je te rappelle encore "youjad fi al nahr ma la youjad fi al ba7r" = ils n'ont pas un Ghanouchi collé avec je ne sais pas quoi, eux ils n'ont pas un RCD aussi "kabbech"
    ils ont bénéficié d'une liberté claire, nette et assurée? Peut être, Nous? nous n'avons jusqu'à maintenant qu'une liberté mouillée! même très mouillée par les différents aboies d'ici et de là ...

    ردحذف
  5. Très bien dit. bonne continuation.
    J'ajoute: levez votre tête vous êtes tunisien arabe musulman et déclencheur de la révolution.
    Nous voyons bien qu'en egypte les choses sont plus accélérés. En faite, nos frères egyptiens sont plus organisés (ont plus de liberté pour s'organiser) et ont pris des leçons de leurs frères tunisiens.
    Ici, nous avons un point fondamentale qui caractérise la démarche vers la démocratie en tunisie. ça consiste au rôle purement civil de la politique en tunisie de la révolution. Notre armé ne fait que leur responsabilité sécuritaire mais en egypte l'armé avant la révolution fait la politique derrière les rideaux mais maintenant elle le fait en claire avec légitimité donner par le peuple. J'espère que les choses prend le bon chemin vers la démocratie dans le monde arabe.
    En tunisie il faut être vigilant, construire et garder un contre pouvoir protecteur de la révolution et la passation de la révolution. Il faut que le peuple s'organise et participe à la vie politique même si nous ne sommes pas des experts, même ignorant, des techniques politique.
    Concernant la prière le 14 janvier. J'étais avec plusieurs autres qui ont partis faire la prière dans la mosquée mais pas en publique dans hbib bourguiba. En ce qui concerne la prière en publique en tunisie dans cette période de la révolution est impossible. Car elle peut ouvrir des débats qui nous fatigue comme celle de laicité qui nous perdre le temps dans un moment ou nous devrions se concentrer sur le processus de passation de la dictature à la démocratie

    ردحذف
  6. La laïcité. Quel sujet gonflant. Pourquoi il est gonflant?
    En deux mots nous allons, nous tunisiens arabe musulman, construire notre démocratie à nous, une nouvelle démocratie sous de nouveaux slogans autre que laïcité protecteur de la démocratie et choura protecteur de la démocratie. Une démocratie qui naisse d'une identité arabo-musulmane après la révolution de 21eme cycle, conséquence des faits historiques, de l'identité et des besoins tunisiens. Donc non au produit préfabriqué et importé de l'occident, non au imitation aveugle. La laïcité est une conséquence des évènements et des faits que la France chrétienne a vécu. Conséquence de l'oppression exercé par l'église et Cie. Conséquence des concepts même de la religion chrétien occidentale.
    Concernant la laïcité et l'islam. Donner nous un exemple où les musulmans ne sont pas réprimés. La turquie !! la france !! tunisie de borguiba, ben ali !! Donc comme nous avons inclinés que le régime est conséquence de l'histoire, alors la laïcité est une menace pour les musulmans.
    Je voudrais commenté les poins suivants:

    * Aucun parti ne se réclame de l'islam.
    ----> pourquoi ne pas prendre l'islam comme source de législation pour promouvoir les valeurs de l'égalité, justice, liberté, pluralisme, ... ? A mon avis l'islam est l'une des bonnes sources.
    * Pas de discours politique dans les mosquées.
    ----> Plus précisément pas de compagne électorale. L'islam est plein de règle qui gère la vie politique et quotidienne. Nous ne pouvons pas ignorés les versets qui appelle à l'égalité, à la justesse, à la liberté comme nous ne pouvant pas ignorés les sanctions.
    * L'état est le seul responsable des mosquées et le seul habilité à les contrôler,pas de financement extérieur,pas d'imams étrangers ou formées à l’étranger.Nos imams doivent être formés à la Zitouna,fierté de la Tunisie.
    ----> Oui pour la zitouna mais la zitouna est fermé par le régime bourguiba sous prétexte de laicité. JE suis contre que l'état est le seul responsable ou le seul qui controle les mosquées. Encore une fois l'état a utilisé la mosquée pour le compte de rcd et de ben ali au nom de contrôle des espaces religieux et caractère laïque de pays. Il faut que Le peuple prend le contrôle. Le peuple contrôle le peuple, contrôle les mosquées, les partis par intermédiaire des partis, des associations, de la société civil dans un contexte de démocratie et des institutions autonomes.
    * Les religieux n'ont aucun pouvoir politique.
    ----> J'adhère. Le pouvoir politique devrait être dans les mains de la société civile.

    ردحذف
  7. Je pense trés humblement que ce que les égyptiens ont plus que nous, c'est peut-être un sens politique plus développé ... Ils sont plus et mieuw informés à propos de leur pays que nous tunisiens nous le sommes à propos du notre.

    ردحذف
  8. @ Mira : barakAllahou fik :)

    @ Anonyme 1 : je ne te réponds pas, ça t'apprendra à discuter dans le calme et le respect :)

    @ Agenda : primo j'étais même pas à Tunis le 14 janvier :p secondo : j'ai pas dit que tous les tunisiens ne font pas la prière, ou que tous les égyptiens la font, c'est juste que la différence est assez claire, les égyptiens dans la place Ettahrir ont donné une vraie leçon, ils prient et on les submerge avec un jet d'eau énorme, bref .. Rabi y9addar el 5ir lina w lihom :)

    @ Anonyme 2 : merci, t'inquiète je suis fière de mon pays et de notre révolution :)

    ردحذف
  9. @ Anonyme 3 : merci pour cette analyse, justement à voir les slogans de la laïcité je m'esclaffe de rire : ma jébou chay jdid, lkollou mel les valeurs de l'islam !

    @ Abou Nizar : peut être :) ma comparaison semble enfantine et naïve mais c'est ce que j'ai éprouvé au fond de moi.

    ردحذف
  10. I think it's a little bit too early to judge the revolutions in Tunisia or in Egypt. A change like this does not happen all the time and it certainly is new in the modern history of Tunisia. People who are not used to a free society and democracy will take some time to learn the rules and adapt to a new reality and hopefully a better future. I am optimistic even with the uncertainty that seems to be lingering but we have to be patient. We should not forget that we are trying to undo what has been piled up for decades. As difficult and painful as the revolution was, the harder part is yet to come. Building is always way more difficult then destroying.

    As for religion and politics I am afraid it's a never ending subject with too many people claiming to represent righteousness. You don't have to be anti-religion to believe that politics should never mix with religion. It is an undeniable fact of history that whenever religion gets involved in politics what follows has always been disastrous.

    I must stress, however, the fact that it is not the fault of religion but rather the people who use it as a political mean to achieve personal agendas. So let's keep religion aside (personal as it should be) and build together a future with justice and freedom for all.

    Prima, I feel your frustration and I totally understand your impatience about progress but unfortunately there is no magic pill for that. It took more than a hundred years for other societies to build what Tunisians have started only few weeks ago.

    LAX

    ردحذف