Tunisie blessée, Tunisie délaissée





Avant hier soir, tard la nuit, j'ai senti une douleur atroce au bras droit. J'ai dormi d'un sommeil agité et avant l'aube je me suis levée, la douleur persistait ... J'ai constaté avec horreur que je pouvais à peine remuer, chaque petit mouvement accentuait ma souffrance, je ne pouvais même pas arranger  mes cheveux, je souffrais pour faire les différents mouvements de la prière, me concentrer, oublier la douleur. J'ai essayé de ne pas céder à la panique et au désespoir, mais mon impuissance, ma souffrance ont fini par m'émouvoir, j'ai laissée couler deux petites larmes, puis je me suis ressaisie, les douleurs ont commencé depuis deux jours déjà, il s'agit d'un faux mouvement durant mon sommeil je crois .. alors n'aie pas peur ça ira ! 

Oui mais cette douleur s'accentue, mon Dieu aide-moi ! Et j'ai pensé aux blessés de la révolution, à ce moment là ! J'ai pensé à eux très fort pour la première fois, et j'ai vécu leur émoi, je me suis dit pauvres gens ! Pauvres martyrs encore vivants ! Quel genre de souffrances endurent-ils depuis plus d'un an ? Si j'ai souffert autant de mon bras sain jusque là, que dire de ceux qui ont eu le corps transpercé par des balles, que ressentent ceux qui ont perdu une main, un pied, et ceux qui n'ont pas encore été soignés ?

Et puis dans ma douleur j'ai pensé que je ne pourrai peut être plus écrire, que je n'aurai plus la possibilité de jouer avec ma nièce, la saisir, soulever son petit corps pour mieux regarder le reflet du soleil sur ses yeux multicolores ! Je n'ai pas eu le temps de trop me lamenter, Dieu le Généreux a répondu à mes prières, la douleur a sensiblement diminué, et quand l'après midi je me suis retrouvée avec ma bien aimée, j'ai pu la soulever à loisir et soupirer quelques al hamdoulilleh !

Aujourd'hui j'ai vu cette vidéo :


J'ai vu cet homme Tarak, il travaillait dans un café, il était heureux et reconnaissant de pouvoir subsister aux besoins de sa petite famille, ceux de sa femme (qu'il a l'air d'aimer vraiment) et de son enfant. Puis il est descendu dans les rues d'El Fahs un 12 janvier 2011 pour crier à la liberté de la Tunisie. Deux balles l'ont atteintes, tirées par un criminel qui se balade probablement dans le rayon frais de nos super marchés à l'heure qu'il est. Résultat : Tarak est en chaise roulante, mais ce n'est pas tout, ses pieds, ses jambes sont meurtries, il a encore des escarres qui sentent mauvais la nuit, dans la chaleur .. qui le rendent fou, ... il attend qu'on le soigne en Allemagne comme on lui avait promis. Il vit à la merci des âmes charitables, il ne dort pas la nuit, de douleur, de solitude, de dépit ! Ah et il vit encore avec une balle dans les poumons, si si ! But who cares ? Je me le demande et je m'écrie ! 

L'enfant de Tarak prend son père par la main et essaie de le soulever, il lui dit allez viens ! Viens papa joue avec moi ! Mais Papa ne peut pas, Papa pleure, son impuissance lui déchire le coeur, Papa est un homme fier, il veut travailler, assumer sa responsabilité, mais qu'on le remette à pied ! 

Tarak n'est qu'un cas parmi d'autres, y en a qui ont succombé à leurs blessures, ou devrais-je dire à l'indifférence des uns et la négligence des autres, à la Tunisie du désordre, où on fait une montagne d'une fille qui a défendu le drapeau, mais où l'on n'arrive pas encore à dresser la liste des blessés, où l'on distribue 3000 D d'indemnités à pied d'égalité sans regards pour la gravité des blessures, sans égard à ce que ressent  ce blessé, délaissé qui à défaut d'une carte de "militant", d'une carte de "blessé de la révolution", se voit attribuer la carte d'handicapé ! Alors y en a qui ont essayé de se suicider !!

J'ai pas envie de conclure, j'aurais juste une remarque sur les propos du journaliste avant d'introduire les invités, mais j'ai décidé que cette note serait entièrement vouée au désenchantement de nos blessés délaissés. Regardez la vidéo, c'est à ne pas manquer ! Regardez là par respect ! 

3 commentaires:

السلام عليكم

بالرّسمي شيّ يهبّل
ملخّص الحديث الانسان، حياته و كرامته ما عندهمش قيمة =/

 

C'est malheureux vraiment...
J'espère qu'ils vont tous trouver les moyens pour se soigner.

On idolâtre des drapeaux et on ne respecte pas les gens!

 

wa alaykom al salam wa rahmatou Allah wa baraketou

@ DF : exactement, mais peut être qu'avec cette apparition les choses vont s'arranger .. je l'espère en tout cas ..

@ Khaldoun : rien à ajouter !

 

Enregistrer un commentaire