Cent ans de solitude




Non je ne parle pas de l'excellentissime oeuvre de l'excellent Gabriel Garcia Markez, une oeuvre que je relirais volontiers moi qui n'aime pas vraiment les mots "répétés". Mais c'est ce titre qui a précisément habité ma pensée quand aujourd'hui je me promenais, au gré des vagues, au fil des blogs et que j'ai vu cette image que je connais déjà, mais cette fois elle était particulièrement intrigante, provocante, insolente!



Samir El Feriani, avec un compteur qui affichait 100, cent en chair et en os, en chiffres et des lettres, c'était écrit, l'informatique se trompe rarement, Samir a bel et bien passé cent jours, cent ans de solitude, emprisonné à la fin du printemps "arabe", voilà qui'il a passé toute la saison estivale, Ramadan, puis l'aid, loin de sa famille, loin de ses proches et amis, loin de sa petite fille de deux ans, brandissant la photo de son père et souriant innocemment,



loin de son fils de onze ou dix ans, loin de sa mère perdue, triste mais fière, sa mère devenue un symbole national pour la mère opprimée à qui on a enlevé son enfant, sa raison d'exister, 


loin de sa femme enfin, loin de sa compagne pour la vie, la dame qui l'a vu sortir un dimanche, comme tous les dimanches et ne jamais revenir, on l'a bel et bien kidnappé, à la "Montassar", Mon Dieu Entasser !

Tunisie qui es-tu ? Où, quand et comment ? Je ne sais pas vraiment ! Je tourne en rond, on a tué il y a quelques jours une jeune fille de seize ans, à peine sortie de l'enfance, mais qu'est-ce qui t'arrives Tunisie en toi j'ai plus confiance !

Samir El Feriani, ce martyr vivant, que je vois sur pas mal de blogs, partout sur Facebook, devenu un héros pour les petits et les grands, mais à quand va-t-il rester emprisonné injustement  ? Cent jours se sont écoulés déjà  depuis qu'il a été sauvagement enlevé à sa famille, à sa vie, à son humanité, depuis qu'on a piétiné sa liberté. Cent jours équivalents à cent ans,  d'attente, d'espoirs, de patience puis de désespoir, d'agonie, cent ans de solitude, de lassitude pardi ! Tunisie tu n'as jamais été aussi .. folie ! 

Il faut sauver le soldat Samir el Feriani ..

Cent ans de solitude ça suffit !


  يا رب عليك بالظلام الغاشمين خذهم أخذ عزيز مقتدر
! يا رب إنا ضعفاء مغلوبون فانتصر

2 commentaires:

rabi yfarej 3lih ... j'ai pas les mots pour décrire ma colère ...

 

Je peux très bien l'imaginer ..

 

Enregistrer un commentaire