الخميس، 16 سبتمبر، 2010

Dure dure la vie est dure !


Je ne sais même pas par où commencer, mes doigts sont lents sur le clavier, j'ai pas envie d'écrire, je suis fatiguée, mais j'ai aussi cette tristesse dans le cœur qu'il faut libérer, transformer en un joli texte et le publier. J'aime bien ça, c'est vicieux mais c'est comme ça, je tire profit de mes propres malheurs, j'use toujours de ces moments de désarroi pour sortir ce qu'il y a de meilleur en moi ! Oui j'écris de jolis textes quand je suis triste, allez jeune fille soupire, respire mais surtout ne t'arrête pas, continue d'écrire ...

Pour tout vous dire, hier j'ai été victime d'un complot, une sorte de mise en scène dans laquelle je devais partager le rôle principal avec un homme, un inconnu, venu pour me "voir" avec sa mère et me connaitre. Le lieu ? la maison de ma tante, l'heure ? 20h après une longue et pénible journée de labeur ! Depuis que je l'ai vu entrer  j'ai su que ça n'allait pas marcher, j'avais envie de devenir transparente, de m'enfuir, de foutre le camp sur le champ, à quoi bon continuer ? Il était trop petit de taille ! Oui ça fait rire, c'est ironique mais c'est pourtant ça ! Bien évidemment je n'ai pas la cape d'invisibilité d'Harry Potter, j'étais bien visible aux yeux de la mère qui me dévisageait, et du fils qui me jetait des regards furtifs ! Mon Dieu c'est la première fois que je me trouve dans une telle situation, un sale pétrin, une vraie corvée ! Mais en fait à mesure qu'il parlait j'étais admirative, il était  très poli, drôle, sympa, sûr de lui, il était même beau malgré la moustache (que je déteste au passage), il était très agréable comme personne, un honnête homme égal à lui même, authentique, il n'avait rien à cacher, en un mot : adorable et correct ! Mais tout cela me faisait de la peine, ça c'est trop bien passé, tout le monde était  trop joyeux et enthousiaste, la discussion allait bon train, il était trop bien, aucun défaut palpable sur lequel je pouvais m'appuyer rien que sa taille, son corps, il était trop petit et trop gras voilà ! 

A la fin il fallait en plus que moi je décide de comment va-t-on procéder, et avec un air de martyr je lui ai donné mon numéro de téléphone, alors que je n'en avais pas la moindre envie d'autant plus que ce petit geste montrait qu'a priori il me plait et que j'accepte de continuer à étudier son cas ! A peine est-il sorti avec sa maman trop douce et trop gentille (encore une torture elle était parfaite ! ) que j'ai crié mon verdict à ma mère et ma tante : NON la réponse est non ! maman qu'est-ce que je t'ai dit lorsqu'on était en voiture ? S'il s'avère qu'il est petit de taille je jure par Dieu que je ne négocierai pas ! N'est-ce pas ? Eh ben voilà, on y est ! Je me fous qu'il ait une maison, qu'il soit gentil, dommage c'est ainsi ! Le parfait n'existe pas, j'aurais échangé la maison contre quelques centimètres de plus, le physique ça compte pour moi ! Et puis lâchez moi qu'on n'en parle plus ! 

Et j'étais heureuse hier, de très bonne humeur, car en fin de compte j'ai passé un bon moment, on a même rigolé tous, j'ai beaucoup rigolé intérieurement surtout quand ma tante lui a dit que le même scénario s'est passé avec ma sœur avant dans sa maison, j'avais envie de leur dire wé sauf que ça n'a pas aboutit hahaha mon Dieu que c'est marrant ça aurait été un bon indice pour eux, mais non tout semblait parfait, il n'y avait pas de ces moments de silence gênants et interminables.. on a passé une demi heure sympathique, je sirotais ma canette de coca tout en lui posant des questions sur son travail, ses études, l'air de rien, j'étais très à l'aise à la fin !


Mais ce matin je me suis levée de très mauvaise humeur, il fallait que je boucle cette histoire. Je le ferai par sms pensais-je, oui un petit texto j'en ai envoyé un avant mais bon c'était un peu différent ! Et au bureau vers 10h je lui ai assené le coup fatidique ! Je lui ai dit que "je n'ai pas senti qu'on est fait l'un pour l'autre", et puis bonne chance ! J'espérais clore le sujet ainsi, mais il m'a appelé, j'ai pas voulu répondre mais il le fallait bien, alors j'ai décroché allo comment ça va ? Il voulait des explications, il pensait que mon avis était trop précipité, il voulait comprendre: est-ce qu'il y a quelque chose en moi qui ne t'as pas plu ? (pourrais-je lui répondre oui ta petite taille et tes mains potelées ? ) est-ce que tu es engagée avec quelqu'un et tu n'as pas pu parler devant ta famille ? Non mais pas du tout euh c'est juste un sentiment c'est ainsi que je vois les choses. Tu veux y réfléchir ou c'est vraiment définitif ? Non c'est définitif je suis désolée ne sois pas fâché ! Ok Imen c'est pas grave que Dieu soit avec toi salut !


Ouf la dernière bataille, maintenant je suis vraiment libre ! Oh c'est ce que je pensais mais j'étais trop triste, je pensais à lui à l'honnêteté dans sa voix, au respect dans ses yeux, à sa gentillesse et cela me faisait de la peine ! J'étais triste pour lui, mais surtout triste pour moi et des larmes roulèrent dans mes yeux, puis d'autres puis d'autres encore, mon Dieu je ne veux pas que ma collègue  me voit dans cet état, je vais me réfugier dans les WC comme dans les films pleurer un bon coup, me regarder dans la glace, me laver le visage puis pleurer encore et encore! Oh que c'est triste ! La vie est dure, très dure, et elle l'est encore plus quand on est "vieux" ! Hier encore j'avais 20 ans, "je gaspillais le temps et jouais de la vie", je refusais les "bons" et les "mauvais" partis parce que "j'étudiais" j'étais jeune, mais aujourd'hui à quelques jours de mes 28 ans je n'ai plus droit à ce "luxe", le luxe de dire non sans même considérer la situation ! 

Papa, maman vous vous êtes aimés avant, c'était un mariage par amour, et moi fille de la génération Internet vous voulez que je cède à ces mariages arrangés ? Non je ne me prêterai plus à ce jeu, ce sera la première et l'unique fois, je suis bien, je ne manque de rien, je respire l'air de la liberté et je ne le partagerai qu'avec celui qui pourra me faire changer d'avis, tenir entre ses mains mon cœur ravi, me proposer à la fin une meilleure vie ! Mon mari je veux le trouver toute seule pardi, alors de grâce laissez moi faire, laissez Dieu faire, Il ne me laissera jamais tomber j'en suis certaine, je suis forte de ma foi, "Dieu m'a donné la foi" et c'est à Lui que je m'abandonne !



هناك 9 تعليقات:

  1. My dear friend, if I may call you so, this story is really touching. I wish I was closer (in distance) so that I can give you a brotherly hug. You touched a very sensitive subject here and I am sure many young women go through what you have experienced with a lot of pain. I should however, being the eternal optimist, point out the positive about this story. Your reaction and decision should never be judged as 'right' or 'wrong'. It is a matter of the heart, sometimes we make decisions we don't understand but it just felt right at the time it was made. We should not regret it and we should never second-guess our feelings.

    Being a smart and practical person I am sure you felt some sort of regret after you made your decision. You probably also wondered how long you could do this. "No one is perfect" as you have said but keep in mind that no one should tell you how to feel either. Not your mother, not your father .. no one.

    You made the decision that felt right at the time. It was clearly painful but it was done and over. Look forward my dear friend, no regrets, be optimist and you never know what lies ahead of you. As for the decision to never do that again (meeting someone via family or friends) I urge you to reconsider that. You live in a society where meeting a potential spouse is complicated by many traditions. Do not limit your options by taking such decisions. There is nothing wrong with meeting someone via family or friends as long as you go to the meeting with an open mind and absolutely no expectations.

    I will end my comment by assuring you that this experience, as painful and emotional as it was, will undoubtedly make you a better person.

    LAX

    ردحذف
  2. Prima ! ma chère soeur , tu as très bien su exprimer ce mélange hétéroclite de sensations : entre plaisir , culpabilité, confiance et détermination ...
    je te comprends parfaitement, je te l'accorde, c'est dur.. dur.. dur.. Le plus dur dans tout ça, c'est exactement cette sensation que la personne qui se présente "ne mérite pas" .. mais en même temps, on sait que c'est pas ce "profil" qui nous faut .. Mais, il faut se mettre dans la tête que chaque personne qui se présente doit s'attendre au "Non" autant que le "oui" , chose qui n'est pas toujours évidente .
    On pourra te traiter de "superficielle" parce que tu t'es arrêtée à un seul détail qui est sa taille , mais il ne faut pas trop se préoccuper de l'avis des autres ( pas besoin de te le rappeler je pense :p ), tu sais ce que tu veux, tu sais que c'est un défaut que tu ne pourras pas négliger, que tu ne vas pas te sentir à l'aise , donc pas pas besoin de s'efforcer de continuer ;)
    Autre chose, tu n'es pas toujours sensée de te justifier, ça pourrait paraître "sec", mais c'est ta décision définitive et on doit la respecter..
    j'ajouterais un mot à ce qu'avait dit Lax ( Hi by the way, hope you're Ok ;) ), tu ne dois pas te fier juste à cette expérience assez pénible ( je le dis parce que je suis passée par des situations pareilles et j'en ai pleuré maintes fois ), et décider de fermer la porte devant toute "occasion" pareille .. car,malheureusement, ce n'est pas toujours évident de trouver son âme soeur seul , ce n'est pas de ma faute ni de ta faute si on n'a pas trouvé jusqu'à maintenant la personne qu'il faut, si les trucs arrangés n'ont jamais marché.
    comme l'a dit Lax, y a aucun mal de rencontrer quelqu'un par l'intermédiaire de la famille ou les amis, mais à condition qu'on accepte et qu'on respecte ta décision ..
    Ne te culpabilise pas , ne te gêne pas trop, il oubliera certainement, ne généralise pas, ne t'en lasse pas, ne désespère jamais, oublie ton âge, crois moi ce n'est pas ceci qui t'as fait accepter de rencontrer cette personne, mais c'est plutôt ta maturité et ta vision des choses différente de celles que quand tu était jeune qui t'y ont encouragée :)
    je te souhaite bon courage, plein de bonheur, j'espère que tu retrouveras ton prince très prochainement :)
    je termine par une citation de ma chère maman " el maktoub ya7la, ki ykoun wa7la" ( tu penses que c'est hors sujet? :yabta: ;) )
    salma

    ردحذف
  3. tu étais*
    salam* ( chkouni salma hedhi ? :huhlol: )

    ردحذف
  4. j'ai pris le déjeuner aujourd'hui avec une très chère amie bloggueuse, et on a justement parlé de cette note qui a soufflé sur nous un air de tendresse et d'admiration..

    on aime la simplicité et la spontanéité dans tes écrits, on aime ce que tu raconte n'importe si tu te contredises ou pas, l'essentiel c'est que tu te défoule à travers tes mots...

    Surtout ne t'arrête pas...

    Pour ce qui est de l'article je dirai que tu es assez mure pour décider de ton sort et prendre la bonne décision, alors si ça te semble que tu as bien choisi, rien ni personne peut te contredire...

    Bon courage sœurette

    ردحذف
  5. Cc,tu es taguée ici
    http://abithinks.blogspot.com/2010/09/mon-ete-avec-un-livre.html
    ;)

    ردحذف
  6. @ LAX : oui tu peux m'appeler "dear friend" par contre le "hug" je n'en suis pas si sûre :D Merci pour tout ce que tu as dit, ça témoigne de ton intelligence et ta perspicacité, un vrai don de psychologue que tu as là ! Vraiment admirable et je tiendrai compte de tes conseils inchAllah :)

    @ Salma :D looool eh bien j'ai pas vu "lili" j'ai vu "salma" à la fin avant même de lire le commentaire et je me suis dit mais qui est cette salma qui utilise les smileys de kafteji lool merci pour tout chérie je ne regrette rien du tout, j'ai eu une rude journée mais c'est du passé maintenant 7amdoullah :)

    @ Venussa : eh ben eh ben je suis heureuse d'avoir été un sujet de conversation pour toi et ton amie ça fait plaisir :D
    "simplicité et spontanéité" ça me rappelle des souvenirs d'école :D c'est ce que le maitre d'école aimait dans mes écrits justement et pour la spontanéité je le suis un peu trop en fait, dans la vraie vie :)

    Sinon "que je me contredises ou pas" où ça ? je suis pas au courant :p

    Enfin merci pour ton passage et t'inquiète je suis une grande fille et je suis plus que sûre de mes choix Dieu merci ! Bon courage à toi aussi sœurette!

    @ fléna: hal 5ta ess3id ?! oui je vais m'exécuter j'ai déjà commencé à répondre en fait, merci pour le rappel :)

    ردحذف
  7. ...
    Tu parles de "luxe", et bah, kèn jè maktoubek rak 9olt oui, voilà, mais pour toutes ces propositions ce n'était pas le cas

    Tu dis qu'il faut considérer la situation vu ton âge mais je ne pense pas qu'il s'agit de dire "oui" alors que tu n'en a pas envi, alors, ça revient au même

    Pour le reste, je me demande juste pour un instant quelle aurait pu être ta réaction si cette personne qui est venu se présenter à toi avait un physique à ton gout, tu aurais sans doute accepté de discuter avec lui, et de faire sa connaissance.. donc, c'est pas une si mauvaise idée de rencontrer des gens par le biais de la famille.
    Tu es mal alaise car ta famille est impliquée et que la tournure de l'histoire n'a pas été favorable mais ça aurait pu l'être.
    Alors, comme tu as dit, c'est entre les mains de Dieu que tu t'abandonnes, reste ouverte à toutes les possibilités qui viennent à toi, et ton prince charment finira par te trouver :))

    ردحذف
  8. ok merciiiii mon amieeeee (quelque chose me dit que t'es une fille dont le prénom commence par S ) :D

    ردحذف
  9. En avançant dans la lecture de tes notes et articles, jusqu'à maintenant, c'est celui ci que j'ai le plus aimé. Je me suis bien marré en imaginant la tête que tu as bien pu faire en disant "maman qu'est-ce que je t'ai dit lorsqu'on était en voiture ? S'il s'avère qu'il est petit de taille je jure par Dieu que je ne négocierai pas ! N'est-ce pas ? Eh ben voilà, on y est !" :-). Vu que cette note commence à dater, j'espère que les choses ont évolué depuis et que as réussi à trouver ton âme soeur. Slim

    ردحذف