Fatiguée

Fatiguée ! je suis fatiguée, j'ai sommeil, j'ai mal aux yeux, j'ai mal à la tête, j'ai mal partout. Mais j'ai mal au cœur surtout, mon cœur pleure, mon âme est triste, rien ne m'émeut, tout m'attriste. Je suis condamnée à rester dans ce bureau, je ne trouve pas quoi faire, j'ai des documents à lire, mais ils sont ennuyeux à dormir, j'ai donc tout le loisir de songer à la laideur qui m'entoure, de penser à la misère de tant de gens, à ce monde de vautours...

Oui je suis désœuvrée, j'ai encore plus d'une heure à passer, plus de soixante minutes à "tuer" car là où je travaille on laisse tout traîner, mais n'en parlons plus ce n'est pas le sujet ! Le fait est là: je suis dispo et j'ai tout le temps qu'il faut pour songer à toute cette douleur, à ces souffrances, à cette peur ici et là, partout où tu vas, dans ce monde fou tombé dans le chaos, ce monde où rien n'a plus de valeur, dépourvu de ses couleurs, un monde fou tel un monstre qui se nourrit du sang des pauvres, des faibles, des tueries, des massacres, des barbaries, un monde où le plus fort construit son empire sur les décombres de toute une famille, dont il n'a épargné ni les grands ni les petits, un monde où il n'y a plus de liberté ni de respect pour les droits les plus élémentaires de l'humanité, ses droits à la vie ou à la mort mais avec dignité !

Alors j'aurais aimé être cinglée, avoir les yeux fermés, les oreilles bouchées. J'aurais aimé être simple d'esprit, se contenter d'un peu de pain, du soleil qui brille, lever les yeux vers le ciel et dire merci, être dans la misère et penser quelle est belle la vie ! Tiens j'aimerais bien être morte, avec tous les risques que cela comporte. Hélas je suis bel et bien vivante, je l'entends bien ce coeur qui bat pour me rappeler que je n'ai pas le choix car je suis en bonne santé, je dispose de toutes mes facultés, je ne suis ni sourde ni muette, je vais bien, j'ai toute ma tête ! Je suis allée à l'école, au lycée, puis à la faculté, je suis trop cultivée et éduquée, j'ai la télé, je suis connectée sur le net, enfin je suis loin d'être bête !

Je suis au courant de tout ce qui se passe dans le monde, de tous ces crimes, de toutes ces injustices, de toutes ces terres volées, ces maisons confisquées, ces malheureux chassés, pourchassés, ces corps brûlés, ces malades abandonnés, ces êtres terrorisés, ces gens affamés, ces familles déchirées, ces espoirs envolés, et tous ces rêves d'enfants partis en fumée, leurs regards innocents mais déterminés, chargés de tant de colère, de haine et de volonté ! Ces regards accusateurs et pleins de reproches je ne peux plus les affronter, j'ai honte cela me tourmente, j'en ai assez ! Je suis dégoûtée comme toujours car je ne fais rien de concret pour aider tous ces persécutés ! Ce n'est pas en publiant quelques malheureuses vidéos que leur monde sera plus beau ! Je ne fais que rappeler la cause palestinienne mais est-ce suffisant ? N'y a-t-il pas autre chose à faire, quelque chose de plus consistant ? J'aimerais bien essayer car je ne peux plus continuer ainsi, je suis fatiguée !

8 commentaires:

@primavera : chbik negatif ? ya benti mahyech wataneya :bahnes:
ps. j'ai trop aimé et puis arrête de lire dans mes pensées :bahnes:²

 

looool taw fech 9am "@ primavera" fama ghiri lehné ? ya wallah 7al hhhhh

lire dans tes pensées ? méla chbik masba9tnich wektebthom ? hhhhhhh en tt k de tte faience ena wayek nos pensées sont les memes :bahnessa:²

w mar7bé bik fel mazr3a :))

 

Tant que nos tête bouillonnent et nos cœurs battent on ne sera que fatigué.ça fait peut être partie de nous ou de la vie de tous ceux qui se disent cultivés...

 

Yes, it's sad but a beautiful read nonetheless. I love to read you because of your elegant style but I am worried that what you wrote could be reflecting the reality of what you were feeling.

Sadness is a normal human feeling we should not reject but we need to be careful not to drown in it. I would love to see you write more of these thoughts but I would be even more delighted to see you mix it with some positive thoughts too. Your sanity is important to us because without it we might lose your creative articles :)

LAX

 

@ illusions : c'est comme si el jahl ma3adech msiba mais plutot "ne3ma" !

@ LAX: thanks friend for your concern but don't worry I'm not sad all the time, in fact i'm a very joyful person, I always make jokes and make people laugh, but it's when I'm sad that I need the most to express myself, it's like a therapy for me...

You already asked me to try to add some positive things to my writings, well I have a great sense of humour, I like sarcasm too and i'll try to mix them in my next article, but I have to find the motivation and the material for that :))

anyway thank you for being around :D

 

Très beau texte. C'est vrai que c'est triste ce qui nous entoure, une vraie chance que tu ressens cette douleur, puisqu'elle révèle la qualité de ton cœur. La réalité est que nous aimons notre conscience de toutes les injustices qui existent, l'étendue de notre ignorance, car c'est là une marque de notre EXISTENCE.
As-tu lu Frantz Kafka (la métamorphose "et autres récits")? Il y a une nouvelle (dont j'ai oubliée le nom, ça fait onze ans que l'ai lue) qui pourrait bien te "consoler", de symbolique très intéressante.

 

Merciiii laaziz, bienvenue chez moi :)

Bon j'ai pas trop compris la phrase avec les mots "conscience", "ignorance", "existence" ... mais je pense être d'accord avec toi :D

Non je ne connais pas l'auteur, ni le livre j'essaierai d'en apprendre davantage. Merci encore.

 

Je voulais dire que notre conscience des injustices qu'il y a, et du fait qu'on est "ignorant" (relativement à ce que nous aimerions savoir: i.e l'EXIGENCE) fait que notre existence soit plus valeureuse.

 

Enregistrer un commentaire