Que des questions ... c'est déjà ça !

Aujourd'hui c'est dimanche. Comme tous les dimanches "qui se respectent" il faut qu'il y ait une couche de mélancolie de préférence à la fin de la journée, quand le soleil se fait timide, que les ombres s'allongent, que les oiseaux se cachent pour dormir parfois pour mourir (ça me rappelle un roman ) ! Le dimanche qui devrait être le meilleur jour de la semaine puisque je n'y travaille pas, est pourtant le jour que je déteste le plus ! Cela a toujours été le cas pour diverses raisons sur lesquelles je n'ai pas envie de m'attarder et qui vous n'apporteront rien de vraiment intéressant ! Mais comme il faut regarder la moitié pleine du verre, sous peine de mourir d'ennui et de misère, je dois reconnaitre que le dimanche a cet avantage de me laisser le temps de réfléchir, de  faire le point sur ce qui précède, de me soumettre à l'examen de cette glace qui ne sait pas mentir ! 

Tiens par exemple durant cette semaine qui vient de s'écouler qu'ai-je fait de si grand ? Qu'ai-je accompli ou gagné de si important ? Est-ce que j'ai rencontré des gens intéressants ou en ai-je perdu d'autres que je croyais des amis et des confidents ? Est-ce que je me suis rapprochée de Dieu ? Est-Il est satisfait de moi ? Quel impact ai-je sur mes collègues, quels sont mes sentiments ? Suis-je épanouie au boulot, satisfaite de mes antécédents ? Combien de fois je me suis énervée, je me suis fait du mauvais sang ? L'objet de ma colère en valait-il la peine ou non ? Cet être à qui j'ai donné de moi-même et de mon temps sait-il que malgré tout je ne suis pas rancunière et que je le plains au fond ? Cette psychologue grâce à qui j'ai joui d'une excellente formation sait-elle à quel point je l'ai appréciée ? Quelles questions m'a-t-elle poussé à relever ?  Serait-elle satisfaite de savoir que j'ai appris plus de choses sur mon pays, sur mon entourage et sur moi-même en ces deux jours que pendant des mois durant ? Aurai-je le courage de changer ma vie vers le mieux ? ou continuerai-je à m'autodétruire comme un mazo ? Apprendrai-je à dormir tôt ou serai-je condamnée à  faire la prière de l'aube comme un somnombule trop pressée de retrouver mon lit  ? Ridicule ! Trop de questions dans ma tête bouillonnent ! Les réponses ? Je préfère ne pas y penser, déjà  j'en frissonne ! 

8 commentaires:

salam
encore un plaisir de te lire, et encore le même ton mélancolique dans tes propos.. je vois une ravissante demoiselle ambitieuse et rayonnante, mais qui cache tout de même un côté obscur, un brin de tristesse qui l'accompagne là où elle va même aux moments les plus heureux ...
les questions que tu as posées sont celles d'une personne soucieuse, consciente et surtout perfectionniste ! Aaah ! le perfectionnisme ! jusque là je ne comprends pas si je dois le considérer comme un atout ou plutôt comme inconvénient .. tout ce que je sais , c'est qu'on n'a pas toujours "la conscience tranquille" quand on veut que tout soit parfait.. Mais je préfère l'être que de plonger dans un sommeil profond ! je préfère me réveiller et voir tant de douleurs et d'injustices ! car c'est la première étape, le premier défi et la première épreuve ! La négligence ,l'indifférence ça tuent! La routine, l'habitude de tout laisser aller, sans maîtriser son temps, ses affaires ni même ses sentiments et comme c'est le cas de tout le monde, ça ne dérange pas souvent ! et c'est là, où la conscience et la méticulosité du perfectionniste s'éveillent pour faire toute la différence .. Reste les décisions et surtout l'Action qui en découlent .. c'est ça ce qui fait la différence ...
c'est mon interprétaion de ce que tu as écrit, j'essaie de chercher le fond, j'espère que je ne pas passée à côté du message que voulais transmettre.
PS: je te l'ai toujours dit, tu me rappelles moi :) Take care :)
Salam, Lili

 

c'est vrai
le jour de repos pose un grand problème
au lieu de se reposer et prendre un souffle pour Se debarasser et charger ...... on se trouve coincer pour de bon et le choix defficile entre soi meme ,famille et amis.....
mais avec un peu de serrage et un peu de changement de programme on arrive a équilibrer le fameux dim.....
sachez qu'un moment de détente ne vaut rien dans la vie ..... on oublie un peu
toujours il y'a une solution mais il faut raisonner autrement ................l'impossible n'existe pas et en meme temps tout et defficile
equation a plusieurs inconnu a resoudre.

 

d'abord je veux t'exprimer mon bonheur de te lire, et je veux te dire ce que j'ai apprécié durant ces deux jours avec vous; et bien c'étaient ces échanges intelligents et ces questions subtiles que tu as posé mais surtout la qualité de ton silence et de ton écoute... c'était tout simplement rare...
pour ce texte permet moi de te dire qu'en regardant ta fameuse glace le reflet qu'elle te renvoie est toujours un miracle... le miracle d'exister... le miracle de vivre... d'être tout simplement là... pour le reste, plus tu placera la barre haut par rapport à tes exigences de toi même;moins tu sera satisfaite. alors vas y moins fort et ne te fais surtout pas de procès!!! A+

 

Prima, your writing never ceases to amaze me. As always it's a pleasure mixed with a touch of pain to read you. I sense (as LiLi has noted) a fragile and sensitive soul who is struggling to make sense of this world with all its imperfections. I will second LiLi's comment that it's those imperfections that make life worth living. Life is tough and complex and though many a time we wish it was simple and easy, we should not forget that easy often means boring and boredom kills.

Life is a journey full of adventure positive and negative and it's up to us to make it joyful. We have the choice to focus on the bad or the good side of it. My philosophy is simple, if I can change something that is bothering me I will do my best to accomplish that. If it's beyond my control I will live with it and enjoy other things in life. I hope you do the same :)

LAX

 

C'est la première, et sans doute la dernière fois, que je te lis. Je ne sais rien de toi, sinon que comme le monde ton temps est passé par un dimanche. Ah, si, je sais que tu n'aime pas les fumeurs. Mais sinon ... Enfin je m'égare. Je tenais à te dire merci.
Je ne sais pas vraiment pourquoi je te dis ça, les sentiments ne sont des choses que je suis capable d'exprimer avec des mots. Mais merci pour cette lecture.

Bon, j'ai assez abusé de ton temps. Continue de faire ce que tu fait. C'est un requête de ma part. Sur-ce, adieu, j'espère que tu aura une vie comme tu la souhaite.

Un loup parmi les hommes.

 

@ lili chérie : dois-je écrire un article pour avoir le plaisir de te lire ? :) Tout ce que tu dis est si proche de moi oui on se ressemble ma sœur mais la 1ère phrase je suis pas d'accord, tu dresses un portrait trop triste de ma personne je te rassure il y a des moments où je redeviens une enfant, où je ris de plein cœur où je parle de tout et de rien avec les personnes qui me sont chères, j'ai nommé : ma famille, ma grande famille Dieu merci :)

@ hamma : bien dit ! mais pour moi il n'y a pas une raison claire, je n'aime pas le dimanche et son ambiance en général, c'est peut être psychologique parce que je me dis que demain je travaille/ je vais à l'école ... enfin je sais pas :/

@ coccinelle : ma chère coccinelle merci pour la visite ça me fait vraiement plaisir ! Tu me combles de compliments alors laisses moi t'en faire à juste titre : c'est toi justement qui nous a donnés la parole et qui nous a écoutés, bravo et 1000 fois merci pour tout !

Ensuite j'aime bien ce que t'as dit à propos du miroir, je te promets d'être moins exigente avec moi-même, prends soin de toi et @+ j'espère que tu reviendras me visiter dans mon coin à moi :)
@

 

@ LAX: thanks brother, yeah I'm already trying to do so I'll just work harder in that way ;)
(I hope you're doing great by the way )



@ Un loup parmi les hommes : ton message est trop chargé d'émotions alors j'ai du mal à croire que tu ne me connais pas, que tu ne sais rien de moi d'ailleurs le fait que tu le dises me fait douter, mais bon je reste perplexe surtout quand tu dis "sans doute la dernière fois que tu me lis" pourquoi mon ami ?

T'as pas abusé de mon temps, ton message m'a fait plaisir malgré le grand mystère qui tourne autour de toi, pourquoi ces adieux et ces remerciement ? .. j'aimerais bien que tu me le dises :) et je te souhaite de même Mr Loup ! (j'ai bien aimé cette façon de te définir ) donc tu reconnais que les hommes sont des loups :p

 

haya behi, tu me rassures ( une des rares occasions où je me sens heureuse parceque je me suis trompée :D )
salam

 

Enregistrer un commentaire