Mon évolution alimentaire




Avant j'avais la prétention d'intituler cet article : "ma révolution alimentaire". Aujourd'hui quand je vois mes faiblesses et mes abus je redescends sur terre et j'aborde la question avec plus d'humilité. Je viens simplement vous livrer ici mon évolution alimentaire.

Quand je vivais chez mes parents, ma mère disait toujours que la seule qui mange comme il le faut parmi ses quatre filles c'est moi ! Il y avait une période où je mangeais des fruits avec tous les repas. Aujourd'hui quand je me souviens qu'ajouter une orange à mon petit déj a constitué une révolution j'ai presque envie de rire !

Puis j'ai appris un jour que les fruits ne convenaient pas à la fin des repas, et qu'ils doivent être pris à part soit une demi-heure avant le repas, soit trois heures après. De ce fait, j'ai considérablement diminué ma consommation de fruits, car je ne prenais que rarement la peine de faire un petit snack 100% fruits. Maman n'était pas contente du tout.

Et comme j'avais besoin de dessert, de quelque chose de "sucré" après les repas, j'ai pris des yaourts à la place des fruits. Même si au début c'était difficile, je n'y étais pas habituée, et je trouvais ça pas très sain ni logique de se taper un yaourt à la vanille juste après avoir englouti de bons spaghettis bien épicés ! Mais Dieu ce que l'on est capable de s'habituer! Le yaourt est devenu pour moi un besoin quotidien, et que de fois j'ai râlé parce que j'en trouvais pas dans le frigo !

Pour le petit déj, je prenais le schéma classique : un café au lait, et des tartines, cakes, ou quelque viennoiserie ou petits fours pour accompagner. Bref que du sucre! En fait je mettais de la poudre de cacao dans mon lait et pas du café à proprement parler + deux morceaux de sucre. Puis un jour j'ai senti que deux morceaux c'est trop alors j'ai diminué d'un demi morceau, puis d'un autre, enfin j'ai laissé tomber les deux ! Je me rendais compte que les sucreries que je prenais avec le café étaient déjà assez sucrées comme ça, surtout notre fameuse baklawa ! Alors adieu le sucre blanc raffiné dans mon café, puis adieu notre Chocoline nationale, désormais je prenais mon café à la Chicorée et sans sucre svp ! Cela ne me posait aucun problème, je me suis habituée, et je ne supportais plus le gout du sucre ajouté! Cela ne correspondait tout simplement plus à… mes goûts !

Puis un jour j’ai rencontré un homme sur la Désenchantée (ce n’est pas un site de rencontres, c’est juste le nom de mon blog), on s’est aimés et contrairement aux films américains on a fini par se marier. Et là j’ai connu d’autres cieux, d’autres horizons en terme de culture alimentaire. Je me rappelle qu’à deux on a supprimé les jus industriels (je ne parle même pas des boissons gazeuses), puis un jour j’ai complètement supprimé le lait, et les yaourts que j’adorais. Ma décision était tellement tranchante que je n’ai même pas daigné finir les quelques yaourts qui traînaient au frigo. Je ne voulais plus y goutter !

Mais pourquoi dites-vous ? Qu’est-ce qu’il a le lait source de calcium ! Et les yaourts si délicieux, avec des fruits et des vitamines ?! Réponse dans le prochain article, ou si vous êtes curieux, tapez "lait de vache" sur Google, vous allez découvrir des merveilles : )



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire