الثلاثاء، 15 مايو، 2012

Mon coeur est au pays des merveilles (ép 19)




Épisodes précédents :  1234567891011121314151617, 18.

Makka fin mars 2010

Comme je vous l'ai dit auparavant, mes notes s'arrêtent dès les premiers jours passés à Mecque. Je ne peux compter pour le reste du récit que sur ma mémoire défaillante. Mais finalement n'est-ce pas bénéfique de ne pouvoir se rappeler du détail mais de l'essentiel de l'aventure, de garder dans sa tête ces flashs courts mais qui en valent le détour, ces images instantanées, d'un rêve devenu réalité ?

Je me souviens par exemple de la brise nonchalante qui agite les rideaux de la chambre d'hôtel le soir, quand je me penche par dessus la fenêtre avec ma tante pour contempler le spectacle de cette foule toujours en mouvement, qui va, qui vient, qui revient, inépuisable, activité inébranlable d'une ville au charme indéniable. Une vue du 12ème étage qui donne le vertige, et puis on ferme la fenêtre et on sourit. Ma tante est excitée telle une petite fille. Tous les soirs de retour de la Mosquée elle veut s'attarder un peu devant les étalages qui croisent notre chemin. Non elle n'a pas envie de rentrer chez elle le soir, elle a envie de contempler à travers les plis de ses yeux ridés le spectacle des bijoux et petits jouets, faux ou vrais, qu'importe, ses neveux elle veut bien les gâter. 

Je me souviens aussi de ces petites filles indiennes qui jouaient à l'étage supérieur de la Mosquée, juste en face de la sobre Kaaba. Elles étaient tellement charmantes, à claquer des mains, à me regarder d'un regard incertain, je les ai prises en photo, sans permission, si ce n'est un sourire engageant. Oui l'humanité tout entière s'offrait à moi, dans toute la richesse de sa mosaïque, comme cette femme turque avec des habits incroyables mais vrais, une sorte de pantalon si large, si géant, que je n'ai pu m'empêcher de la .. photographier, à son insu bien sûr :p

Je me vois trainer dans la mosquée, contempler les allées et venues des pèlerins entre Al Safa et Al Marwa, chercher quelqu'un pour me prendre en photo, quand surgit cette fille, une jeune syrienne il me semble, elle m'a pris une jolie photo, merci bel enfant, que ton sourire est beau ! 

Je me souviens de ce petit garçon, si agité, si turbulent, qui en pleine prière essayait de s'échapper, et en vain sa mère tentait de le raisonner, il allait fuir si ce n'est la vigilance des voisines, qui tout en priant retenaient le petit turbulent par ses vêtements, se le passaient d'une main à l'autre, reviens ! Les enfants en pèlerinage, ça ne reste pas sage .. il faut bien s'y faire. Il y en a de tous les âges, il y en a de toutes les couleurs, même des bébés tout jeunes. Les enfants ça crie quand on prie, mais au final on s'habitue. Au moins quand l'imam récite le Coran on peut se concentrer pour de bon .. 

Je n'ai jamais été témoin d'un spectacle aussi émouvant. C'était à la prière du Maghreb, l'imam récitait d'une belle récitation, quand arrivant à un verset que j'ai malheureusement oublié, sa voix s'est brisée, on l'entendait haleter, lutter pour se maitriser, deux millions de fidèles étaient aux aguets, on osait à peine respirer dans cette ambiance si émouvante, si imposante, on avait envie de pleurer aussi, puis la voix a repris ... je n'ai jamais vécu pareille chose de ma vie. C'était le moment où jamais, l'endroit idéal pour tester le goût de la foi, quand elle empêche la voix de continuer sa voie .. le verset parlait de mort .. Et à la fin, on faisait toujours la prière pour les morts, il y en avait toujours après chaque prière que ce soit à Mecque ou à Médina. Qu'ils sont chanceux ces morts .. 

Notre vie s'écoulait paisible, on était heureux, on était tranquille, j'ai retrouvé le gout des émissions religieuses sur Iqra, on était tout le temps dans une ambiance spirituelle enchantante, j'aurais aimé ne suivre que ces programmes disait ma tante, mais les enfants ne me laissent pas, ah écoute ce qu'il dit ce cheikh tu vois ? Oui je vois, je sens, je hume, j'aspire les senteurs et toutes les joies de cette ville aux mille couleurs. On s'est habitués à la Mecque comme on s'est habitués à la Médina, on a apprivoisé notre minuscule chambre d'hôtel et elle nous a apprivoisés, j'ai même fini par m'amuser de l'humeur si peu engageante des réceptionnistes, je me suis habituée à l'avancement subjuguant, en si peu de temps, des travaux sur la route de la Mosquée, je veux être là quand le chantier sera achevé, je veux sentir voler sur ma tête les pigeons par milliers, je ne sais pas comment je vais faire pour quitter la ville natale de mon prophète bien aimé ! (salla Allahou alayhi wa salam). Pourtant il faut bien s'y résigner, d'ailleurs Eya me manque, elle m'a toujours manquée ! 

Mercredi 31 Mars 2010 

Dernière nuit à la Mecque, une nuit inoubliable, certains ont regretté le voyage ! ... 


هناك 7 تعليقات:

  1. inde, turquie, syrie etc... سبحان الله
    y'a-t-il un autre évenement dans le monde où l'on puisse rencontrer des gens de toutes les contrées de cette planète réunis au même endroit au même moment?
    ça fait aussi parti de la magie du 7ajj (ou de la 3omra), comme une sorte d'avant-goût de يوم القيامة ...

    ردحذف
  2. Tout à fait .. nchAllah tu en feras l'expérience très prochainement :)

    ردحذف
  3. Ca sent la fin... Hello tomorow :)

    ردحذف
  4. Hé oui bientôt la fin, mais c'est déjà bien, je ne pensais pas écrire autant quand j'ai commencé ! :)

    ردحذف
  5. Avec le dernier épisode ça fait la saison 1 :p
    Je connais pas le début j'ai commencé à lire à partir de l'épisode avec le petit garçon.
    Par contre j'ai fini prima en prépa et prima chez son amie la rose (à paris).

    ردحذف
  6. nchAllah nemchi marra o5ra w na3mel el saison 2 .. à deux :D

    Pourtant, j'ai l'impression que tu as commencé à suivre l'aventure avant cela :)

    Bon, tu peux aussi lire les aventures de Prima à Istanbul tu peux les trouver aux éditions Gallimard :DD

    ردحذف
  7. Ouai Istanbul, j'avais vu mais je sais pas pourquoi ça me disait rien comme destination...
    Je me rappelle plus quand j'ai commencé à suivre en fait. j'ai la mémoire qui flanche :/
    Bref, inshAllah une saison deux encore meilleure que la première :)

    ردحذف