الأحد، 27 مارس، 2011

Mon coeur est au pays des merveilles (ép11)

Épisodes précédents :  123456789, 10.

Makka Arabie Saoudite le 26 mars 2010

Ce que j'ai écrit dans mon carnet ce jour-là :

"... et quand nous allions retourner ma tante et moi à l'hôtel, je n'ai pas trouvé le bon chemin, personne ne connaissait l'hôtel, j'étais tout près, de l'autre côté de la rue mais je l'ai manqué. J'ai passé plus de deux heures à marcher, à galérer sous un soleil de plomb. Je m'imaginais une SDF, je me voyais passer la nuit à la mosquée comme les misérables venus des bidonvilles de Bombay.

Enfin c'est pas la peine de m'attarder sur le sujet, déjà cela me fatigue d'y penser et puis les mots ne décriront jamais assez tout ce que j'ai enduré, ce que j'ai senti, tout ce que j'ai galéré. Mais surtout les mots ne servent à rien car ce qui m'est arrivé restera à jamais gravé dans ma tête avec ses moindres détails quand bien même je serais une vieille femme et que mes petits enfants s'étonneraient de mes mains ridées.

Le plus important est qu'on a su rentrer saines et sauves après mes efforts de recherche ................. enfin je ne veux plus ajouter aucun mot sur le sujet! Je dirais simplement que j'ai pleuré toutes les larmes de mon coeur une fois retrouvé cette chambre d'hôtel que je critiquais le matin même. Dommage que ma première journée à Makka, ce jour où j'ai pu accomplir le rituel religieux aura toujours un goût amer dans ma mémoire et dans les pages de mon histoire."

Bizerte Tunisie le 27 mars 2011

Aujourd'hui quand je lis ces lignes, je ne peux m'empêcher de sourire intérieurement. C'était là mes réflexions à chaud, c'était sincère mais complètement fou et faux ! Car le souvenir de ma première journée à Makka aura toujours un goût exquis dans ma mémoire. Si je regrette une chose c'est de ne pas m'y trouver en ce moment. J'aurais tellement aimé y retourner, c'est pourquoi j'étais tellement jalouse des voyageurs turcs que j'ai vus à l'aéroport d'Istanbul lors de mon dernier voyage et qui s'apprêtaient à s'envoler dans leurs habits blancs, si bien organisés au pays où le rêve devient réalité... Alors même ce terrible épisode où j'étais perdue a un charme particulier que seul le temps a su me l'enseigner. Si c'était à refaire je n'aurais rien changé, ce qui ne me tue pas me rend plus forte encore et toujours ! J'ai appris une leçon d'humilité, j'étais partie dans un voyage spirituel, je devais m'élever au dessus de tous les petits détails mondains et banals. Je n'aurais pas dû me plaindre de la chambre trop petite ou du 12ème étage dans lequel on logeait. J'étais jeune, forte de mes vingt sept ans et en pleine santé, combien de gens donneraient-ils pour être à ma place ? Cette chambre si étroite m'offrait l'énorme, l'incommensurable privilège de me trouver dans la Mosquée, près de la Kaâba où la prière en vaut cent mille, à la ville natale de mon cher prophète pbuh. Pas étonnant qu'aujourd'hui et maintenant je pleure d'amour et de nostalgie, je pleure parce qu'il y a exactement une année j'habitais à quelques minutes de ce lieu sacré, je contemplais la Kâaba en direct et à volonté,  je marchais sur la terre qui a connu le meilleur homme au monde, alors le reste .. existe-t-il vraiment ? 

Je ne sais pas si je pourrai vous raconter les détails de cette journée du 26 mars 2010, je ne sais pas encore si cela vous intéresse,  mais je sais qu'aujourd'hui je vis et je vivrai toujours dans l'espoir d'y retourner un jour, le plutôt possible, à cette terre sainte où tout a commencé ! Y retourner avec mon homme, voilà mon souhait ! 

Je sens que c'est le dernier épisode ...

هناك 4 تعليقات:

  1. prima primaaa
    inchALLAH fi 3awda w fi 7ajja, et j'espère que ça soit pas le dernier épisode! ta dernière note m'est insuffisante :p je veux la suite! je veux encore plus de détails!!!!(eyy tamme3a w nasnésa tselni!:p) les beaux moments ne le sont vraiment que s'ils sont partagés ;)

    ردحذف
  2. émiin 3aych o5ti ajma3in nchAllah ! d'accord je vais terminer la suite sachant que mes notes se sont arrêtées presque à cette journée mais bon, echay bin 3inayya ma yetensech :p Je vais faire cette effort pour nous deux, merci pour tes encouragements :*

    ردحذف
  3. "à la ville natale de mon cher prophète". . :')
    Émue en te lisant :''( larmes en yeux .. tellement il me manque (énormément ) , tellement je voudrais mettre les pieds sur la terre où il était né , la terre qu'il a tant aimé , الأرض المباركة

    عليك صلاة الله يا أبا القاسم ، حبيبي يا رسول الله :'(


    reconnaissante à toi pour avoir partagé ton voyage avec nous ..merci !

    ردحذف
  4. eyyih l'article hetha ktebtou b dmou3i :fifi:

    Hier aussi j'étais très émue .. quand je suis rentrée en Tunisie, je pleurais tous les soirs après le maghreb, la Médina surtout me manquait .. j'étais aussi dégoutée de l'état de mon pays si loin de la religion .. :')

    ردحذف