Mon coeur est au pays des merveilles (ép9)


Médina Arabie Saoudite le  25/03/2010

Je me réveille avec des images plein la tête, je revois les évènements de la veille quand je suis allée visiter le prophète sws une dernière fois. Je revois le groupe des arabes qui ne voulait pas attendre, ces agents de la mosquée qui criaient désespérément dans leurs haut-parleurs, qui suppliaient les "arabes" d'attendre leur tour, qui essayaient de nous distraire par des leçons sur le prophète et les règles de la bienséance, les prières qu'on peut dire en entrant à la Rawtha. Et pourtant, malgré les efforts de ces bonnes femmes, de ces filles parlant dans un accent saoudien si proche de l'arabe littéraire, un accent que j'ai adoré, les arabes n'ont pas respecté l'ordre (quoi de plus normal ?), les turques et les indonésiennes étaient encore à l'intérieur et pourtant le groupe des arabes est parti à l'assaut, toute une vague de femmes impatientées, affolées, fatiguées, je dirais même folles a envahi les lieux. Les pauvres indonésiennes petites de taille et chétives étaient prises au piège, leurs visages exprimaient une réelle inquiétude et une peur d'être écrasées. J'ai dû avancer moi aussi finalement, cela ne me servait plus à rien de m'asseoir sagement et d'attendre, il fallait entrer , c'est maintenant ou jamais... Ma tante ! Elle n'aurait pas survécu à une telle nuit !

Je me revois sortir, laisser mon cœur et partir, mais cette fois  en me demandant avec amertume si Dieu le Tout-Puissant me ferait l'énorme cadeau de revenir, de fouler cette terre sainte encore une fois, de m'approcher de cet homme, le meilleur qui soit et qui sera à jamais ! La voix de ma tante m'a tirée de mes rêveries matinales, une journée bien chargée m'attendait, il fallait "terminer" les courses, plier les bagages, se préparer pour un nouveau "décollage", ce soir nous allions quitter la Médina en direction de la Mecque.

Je suis allée le matin faire de nouveaux achats dans cette boutique dont je suis devenue une cliente invétérée, avec ce commerçant plein de charme et de bonté. Puis de retour dans la chambre d'hôtel j'ai senti une telle mélancolie, une telle tristesse, celles qu'on ressente à chaque fois qu'on se prépare à quitter un endroit auquel on s'est attaché, un endroit où on a formé de nouvelles connaissances qui ont  su nous séduire  par tant de courtoisie et de sincérité, ces gens qui nous ont réservés un accueil chaleureux, ces visages devenus  désormais familiers parmi tant d'autres étrangers , qui se comptent par milliers à se diriger tous les jours vers cette Mosquée resplendissante de charme et de beauté. Cette Mosquée immense, où j'ai  eu le privilège de prier à côté d'une gigantesque mosaïque d' êtres humains aux races, aux couleurs, aux langues et aux coutumes si différentes, cette Mosquée où l'Asie s'offrait à moi avec toute sa splendeur, me montrant la variété riche de ses couleurs, j'en ai eu plein les yeux, comment Médina pourrais-je te dire adieu ?


La Médina ! J'ai compris enfin pourquoi les gens reviennent toujours et encore vers elle, la Belle, parce qu'elle a un charme et une magie extraordinaires si bien qu'on en tombe amoureux dès la première visite. Parce qu'enfin c'est la ville du prophète sws, celle qui l'a accueilli à bras ouverts, celle qui l'a soutenu durant les années de paix et de guerre, celle où son corps repose  à côté de ses compagnons et frères.. Une ville où j'ai pu admirer, m'extasier, m'enchanter du joli spectacle de la vie qui s'arrête à : Allahou akbar ! Les boutiques qui ferment, les commerçants qui laissent quelques marchandises se balançant au toit, qui baissent les stores et s'en vont le cœur léger pour répondre à l'appel de Dieu, un appel majestueux, et comment ne pas y répondre quand on est là dans le temple de la foi, à deux pas de lui.. Mohammed ! Bien évidemment je n'ai pas pu m'attrister à mon aise, il fallait que  j'interrompe mon deuil pour préparer les valises et les sacs, y compris le gros , l'énorme sac, plein de boites de conserve, de toutes sortes de pattes, de tout un marché  ambulant de fruits et  de légumes, d'ustensiles de cuisine et surtout de toute une panoplie d'objets en plastique qui  ne servent à rien, qui devraient être jetés mais auxquels ma tante tient, comme on tient à la vie! Et dans la foulée j'ai laissé un peu de moi dans cette chambre du 13ème étage, dans cet "hôtel" où j'ai vu tant de disputes à l'ascenseur, ah le bonheur ! 

Il est 10h du soir,  enfin nous étions installés avec tout le groupe tunisien dans le bus, en route pour un voyage nocturne, un voyage qui s'annonce difficile... J'étais assise près de la fenêtre, je regardais la ville dévaler devant moi, s'éloignant à grands pas, me filant entre les doigts. J'essayais de me rappeler les  lieux, les visages, ces commerçants bienveillants, ceux qui m'appelaient "Doctoura" (ah le joli surnom!), de fabriquer une image , la graver à jamais dans la mémoire de mes 27 ans. Adieu belle ville, désormais mon cœur est au pays des merveilles !


5 commentaires:

tes textes son toujours bon à lire :-)
tu me donne envie d'y aller :'( lol

en tout cas la suite et vite :p

 

"tes textes son toujours bon à lire"

t'es sûr ? t'es sûr que tu ne t'es jamais ennuyé en me lisant ? lol

merci pour le soutien cher ami, n'hésites pas à faire ce voyage si t'en as la possibilité, inchAllah temchi w tji ta7kilna zeda enti :p

la suite ? ça promet y aura ... je ne dis pas :p

merci pour tes encouragements, au plaisir de te lire :)

 

hum ... non je m'ennui pas :D (même je me marre dans les passages où tu pleures :p)

Merci pour da3wet el5ir ... man fomek el rabi nemchiw nzourou (ama ena surement nji na7ki 3al 3waj lol) ...

 

al3aza2ou alwa7id almi9at dans quelques dizaines de kilomètres, i7ramoun fatalbya ...
labbayka allahou malabbayk .. labbayka lacharika laka labbayk ... et nous voilà partit pour 400 bornes ...

nchallah tarja3 witzourou ba3d manrak habta min3arafat ya "7adda" .. a39ad ennya wchid ethnya, w7out chwya 7ab 3la jnab ;-)

 

@ banafsaj : alors tu vas beaucoup te marrer avec mon dernier article :')

(ena zeda 7kit 3al 3waj surtt dans les premiers épisodes ;)

@ wa7ch : ya mar7bé :) émin et je te souhaite de même ;)

 

Enregistrer un commentaire