Mon coeur est au pays des merveilles (ép1)

A quoi bon reporter la chose, il faut bien que j'en parle ! De toute façon, j'ai des notes écrites, je n'ai qu'à recopier sur ordinateur, en ajoutant les pensées du moment bien sur. Enfin il y a du travail à faire, allons commençons.

بسم الله الرحمن الرحيم

Médina Arabie Saoudite le 19/03/2010

Mon premier jour dans cette ville, dans ce pays, dans ce continent ou devrais-je dire ma première nuit, car hier notre avion a quitté Tunis à 20h et nous avons atterri à 1h30 du matin heure saoudienne. Trois heures trente de vol, trois heures trente durant lesquelles je ne cessais de me dire "qu'il est horrible de travailler dans un avion" ! Pilote ou serveur peu importe c'est toujours agaçant ! Je regardais tout ce personnel asiatique souriant et je m'étonnais du "comment" ! Comment arrivent-ils à endurer toute cette pression ?

J'étais assise près de la fenêtre, il faisait noir mais au décollage j'ai eu le temps de constater à quel point l'appareil était immense. J'ouvrais de grands yeux étonnés à la vue de l'aile immense, titanesque ! J'étais émerveillée comme une enfant ! Plus tard, quand nous avons atterri à la Médina, les passagers d'à côté se sont mis à applaudir. Alors, contre toute attente, j'ai fait comme eux ! J'étais émue que nous soyons arrivés sains et saufs à cette terre sainte et pleine de promesses. Et puis en guise d'excuse, sachez que c'était mon premier contact avec l'avion, mon premier voyage enfin. En plus, il s'agissait d'un Airbus à deux étages, même mon père qui a tant voyagé n'en a jamais vu d'aussi grand !


Enfin nous voilà à l'aéroport, pas une minute à perdre, il faut commencer à étudier cet échantillon saoudien qui s'offre à moi. Ainsi, je dévisageais ces faces asiatiques lasses, parfois fatiguées, regardant d'un œil expert la foule tunisienne et bruyante qui a envahi les lieux. J'ai tout de suite remarqué que ces gens portaient des uniformes vert militaire trop autocollants! Enfin, surtout la chemise, on dirait tout droit sortie d'un film égyptien des années 70. Ce n'était vraiment pas beau à voir et certainement pas élégant ! Ensuite l'aéroport était très modeste pour ne pas dire laid, moi qui m'attendais au luxe et à la richesse de l'architecture saoudienne. Mais j'ai fini par comprendre que c'était un aéroport destiné aux pèlerins, voilà cela explique tout !

Place maintenant à la "Guerre des bagages", eh oui déjà rien que pour avoir un chariot, il te faut livrer une bataille rangée sans merci ! Je me suis chargée de cette mission délicate, je n'ai pas été déçue ! J'ai même eu droit à quelques regards mâles insistants habillée comme j'étais à la "tunisienne" : jean, baskets et puis une longue robe qui me descendait jusqu'au genoux ! Enfin c'était peut être trop "osé" pour ces employés saoudiens habitués aux vieux pèlerins ridés et fourbus. Et puis je suis une jolie fille disons le.

Bon j'aimerais bien zapper la partie où on m'a engueulée parce que je voulais mettre nos bagages dans le chariot, c'était peut être préférable de se les mettre sur le dos, oui plus pratique. Je préfère aussi passer outre la partie où on m'a piétinée pour récupérer une valise qui semblait s'enfuir et qu'il fallait absolument extirper au tapis roulant quitte à bousculer, piétiner, martyriser les pauvres orteils innocents d'une jeune demoiselle qui tente d'aider son père et sa vieille tante. Heureusement qu'il y avait un gentleman, un Homme qui malgré sa petite taille et sa modeste corpulence nous a aidés à récupérer nos bagages, merci au passage.

Bref, je me la jouais "touriste attitude" et prestige, mais le manège auquel j'ai assisté m'a fait redescendre sur Terre. J'ai vite réalisé que voyager c'était loin d'être une partie de plaisir surtout pour la fille capricieuse et exigeante que je suis ! Voyage est synonyme de fatigue, maman pourquoi tu ne me l'as pas assez dit ? !


3 commentaires:

t'es douée, j'ai bien aimé ;)
concernant la réaction des gens vis à vis de ton style vestimentaire, c'est tout à fait normal, et je dirais même que c'était "osé" de ta part de porter un djean en allant à "Al 0mra" ..
quand j'avais 18 ans, je sis allée à Damascus, je portais des vêtements "ordinaires" et pourtant ! j'étais draguée partout ! c'était choquant ! que dire en Arabie Saoudite .. j'attends le reste de l'aventure, bonne continuation ;)

 

Très bien décrit, bravo.
Moi aussi je n'ai jamais voyagé, mais je pense que le voyage pour le pèlerinage diffère des autres voyages.
Passionnée de savoir la suite.

 

@ lili : quelle agréable surprise ! bienvenue lella nawwartna :D bon erouba twila ta7t erokba c'était pas flagrant :hmm et de tte façon meme après qd j'ai porté jelbeb XXL mta3 ommi j'ai croisé les memes regards, mana 9olna 3ad je suis une jolie fille :bahnessa: (loool) bon déja un visage découvert et une couleur autre que le noir suffisent pr qu'ils te regardent, kima a7na nebdew behtin fel touristes fel sif houma khakeka après tt ns sommes des touristes donc bech yoghzroulna :p

t'es allée à Damas c ça ? sa77a sa77a, nchAllah el destination ejeya heya el ka3ba ^^ et puis merci pr tes encouragements jew fi wa9thom déjà bdit nob5ol 3liha la suite :D mais je vais persévérer nchAllah :)

@ Imen : merciiiii beauté, eh oui le pélerinage est un voyage pas comme les autres surtt le vrai pélerinage (el 7aj), nchAllah tu voyages très prochainement ;)

 

Enregistrer un commentaire